Le courage de Rémy Nolet sera honoré

Par Annabelle Baillargeon
Le courage de Rémy Nolet sera honoré

Si le nom de Rémy Nolet est gravé dans le cœur de bien des gens de la région, il pourrait également se retrouver sur une plaque honorifique sur le belvédère qui devrait être construit cet été sur les berges de l’île Goyer à Carignan.

Profondément touché par le geste posé par Rémy pour sauver son amie, le maire de Carignan René Fournier a pensé souligner le courage du jeune homme à cet endroit.

 « Je pensais faire une plaque commémorative pour qu’on se souvienne de lui et j’ai pensé que de l’installer à cet endroit au bord de l’eau, près de là où Catherine a été sauvée et où Rémy a été retrouvé. Ce serait le meilleur endroit pour le faire, puisque ça permettrait de sensibiliser les gens pour empêcher d’autres catastrophes », commente M. Fournier.

Plusieurs citoyens avaient manifesté à la Ville leur désir d’avoir un accès à l’eau sur l’île Goyer, ce qui devrait se concrétiser par le projet de belvédère et de descente de bateaux prévu cet été.

Un parc à la mémoire de Rémy?

Un regroupement de jeunes a par ailleurs lancé une pétition afin que le nouveau parc à l’île Demers sur la rue des Chênes porte le nom du jeune homme. Le parc devrait être inauguré d’ici quelques semaines.

« J’aimerais qu’il s’appelle le parc Rémy Nolet de l’île Demers. C’est un parc avec un module pour jeunes enfants. Comme ça, Rémy ne sera jamais oublié, même pour les générations futures », explique Bobby Nolet, le père de Rémy.

 « Les gens ont été très touchés par ces événements tragiques. On doit y réfléchir pour faire la meilleure chose possible. Si on l’honore dans un parc et qu’on y parle de la sécurité sur l’eau, ça ne va pas tomber dans la bonne oreille », estime M. Fournier.

Ce dernier compte proposer les différentes options à son conseil, afin de déterminer de quelle façon il pourra honorer le jeune.

Bobby Nolet tient mordicus au projet de parc, puisqu’il n’a jamais eu d’installations de ce genre lorsque Rémy était jeune et il aimerait pouvoir honorer son fils rapidement.

« Pour moi, c’est le parc ou ce n’est rien. Je ne veux pas qu’on utilise le courage de mon fils pour faire avancer des dossiers municipaux », ajoute M. Nolet.

Les intéressés à signer la pétition peuvent le faire à l’hôtel de ville de Carignan durant les heures d’ouverture, où une copie a été déposée à l’accueil de l’établissement.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires