Le Comédie Lobby passe le test haut la main

Par Annabelle Baillargeon
Le Comédie Lobby passe le test haut la main

HUMOUR. Départ canon pour la première édition du Comédie Lobby, qui a réussi à attirer plus de 125 personnes au Lobby Bar de Richelieu, le 9 décembre. Si l’événement visait à mesurer l’intérêt du public pour un retour des soirées d’humour dans la région,

C’est avec brio que l’humoriste Stéphane Poirier a repris l’animation de cette première soirée d’humour à Richelieu, lui qui a longtemps été à la barre des soirées au Jack’Eez à Chambly.

Taquinant son public richelois au passage, celui qui travaille également au rodage de son premier one man show a rapidement créé un lien avec la salle bondée.

« Les invités ce soir sont tous des humoristes de qualité que j’aime et que j’estime beaucoup. Lorsqu’on reviendra, vous aurez encore droit à des numéros béton et à des invités de feu », a promis Stéphane Poirier.

Il a cédé le plancher à quatre humoristes de la relève, qui ont su susciter un véritable crescendo de rire au cours de la soirée.

Marko Métivier a brisé la glace, avec un numéro qui dépeint les joies d’être papa d’une jeune fille de 10 ans. Ses mimiques et ses reprises à sa sauce des succès de Disney ont su décrocher bien des sourires.

Yannick De Martico a pris le relais, transportant le public dans son univers absurde. L’humoriste s’amuse à prendre les expressions au pied de la lettre, démontrant également les contradictions de notre quotidien.

« J’aimerais rencontrer le créateur du jeu serpents-échelles pour lui expliquer que le contraire d’une échelle, ce n’est pas tant que ça un serpent », lançait-il en entrant sur scène.

Malgré sa petite taille, Dave Morgan a facilement pris sa place dès sa première blague. Il a présenté une partie de son spectacle du Zoofest de l’été dernier et est parvenu à charmer instantanément le public. Avec beaucoup d’autodérision, le style du jeune humoriste fonctionnait au Lobby Bar.

Le mandat de conclure la soirée a été accordé à Simon Gouache, humoriste qui assure également les premières parties de Louis-José Houde dans la tournée du spectacle Les heures verticales.

Très généreux, l’humoriste chouchou du public a étiré de plusieurs minutes sa performance pour livrer un stand-up mordant qui parle entre autres de son désintérêt envers la lecture et de toutes les connaissances inutiles qu’il a apprises au cours de sa vie.

« Mon pire cauchemar, c’est de rester pris dans un ascenseur avec un intellectuel », résume-t-il, sous l’approbation d’une salle conquise.

Un précédent

L’organisateur de la soirée, Guillaume Paquin, était fort heureux de la réponse positive et de la réceptivité du public. « Je ne m’attendais pas à ça! Il y avait des gens debout partout!  Pour les prochaines fois, on va ajouter des tables et des chaises. Je vais valider avec Stéphane (Poirier) pour voir comment on s’organise, parce que je tiens à ce que ce soit lui l’animateur », précisait l’organisateur.

Pour l’instant, il est prévu de tenir un Comédie Lobby par mois. La prochaine édition se tiendra au même endroit, le 20 janvier à 20h.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires