Le Club de natation annule son nage-o-thon

Par Martine Veillette
Le Club de natation annule son nage-o-thon
Les membres du Club de natation de Chambly. (Photo : courtoisie)

Le Club de natation de Chambly (CNC) s’est vu contraint de reporter à une date indéterminée son nage-o-thon qui était prévu le 14 mars.

À la suite des directives du gouvernement du Québec, la Ville de Chambly a fermé tous ses établissements pour au moins deux semaines, dont le Centre aquatique de Chambly où devait se dérouler l’événement.

« L’ensemble des activités de cette journée est annulé. On essaie de la reporter dès que ce sera possible. Si c’est à l’été, ce sera à l’été. Ce sera à une date ultérieure, c’est tout ce que je peux vous dire », mentionne Thierry Bannon, vice-président du CNC

Cet événement, divisé en trois activités différentes, permet d’assurer la santé financière du CNC, qui amorce sa 7e saison.

Nage-o-thon

Dans le cadre du nage-o-thon, la trentaine de jeunes membres du club avaient le défi de réaliser le plus de longueurs possible en deux heures. Cette année, les dirigeants avaient également ajouté un défi supplémentaire. Les donateurs peuvent faire une course contre un des jeunes avec un don d’au moins 30 $.

M. Bannon soutient que l’argent a déjà été amassé. Finalement, les profits générés par l’accès aux bains libre en après-midi cette même journée devaient être remis au club.

« On essaie de la reporter dès que ce sera possible. » – Thierry Bannon

Cette activité est l’une des principales sources de financement du club avec l’inscription des membres. « Ça représente beaucoup pour le club. Ça permet entre autres de payer le salaire des entraîneurs lors des compétitions. Sinon, il faudrait augmenter les frais d’inscription », indique M. Bannon.

Entraînements et compétitions

Le CNC regroupe des jeunes nageurs qui souhaitent participer à des compétitions. Ils sont âgés de 6 à 14 ans. Les membres se réunissent habituellement trois ou quatre fois par semaine au Centre aquatique de Chambly pour s’entraîner. Ils participent également à des compétitions chaque mois.

Les entraînements et les compétitions sont donc annulés aussi pour les prochaines semaines.

« Ce n’est pas l’idéal, mais au niveau où en sont les jeunes, ce n’est pas catastrophique. Ils ne font pas de la compétition de haut niveau où l’on doit conserver sa forme physique. Ils vont être capables de rattraper. Il y a aussi d’autres types d’entraînements qu’on peut faire pour se garder en forme », souligne le vice-président.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de