Le Café-Théâtre de Chambly présente Matroni et moi

Le Café-Théâtre de Chambly présente Matroni et moi
Les comédiens de la pièce Matroni et moi. (Photo : courtoisie - Nathalie Garceau)

Le Café-Théâtre de Chambly démarre sa programmation 2020 avec la comédie québécoise Matroni et moi.

Écrite par Alexis Martin et mise en scène par Karine et Marilou Cholette, cette pièce sera à l’affiche du 10 janvier au 8 février tous les vendredis et samedis à 20 h.

Gilles, interprété par Alexis Lebel, est un jeune étudiant en philosophie. Issu d’un milieu aisé, il vit une histoire d’amour peu conventionnelle avec une sympathique barmaid, Guylaine, incarnée par Stéphanie Laurin, dont le frère Bob, personnifié par Daniel Boutin, moins sympathique, fricote avec la pègre.

Pris dans une histoire de règlement de comptes, Bob demande à Gilles d’aller livrer un document important au véreux Matroni, joué par Pierre Chainey. La rencontre entre Gilles et Matroni se transformera rapidement en un affrontement idéologique haut en couleur. Malgré les menaces, le jeune intellectuel restera sur ses positions… jusqu’à l’arrivée impromptue de son père, M. Larochelle, interprété par Jean-François Paradis.

10 janvier au 8 février

Les représentations ont lieu les vendredis et samedis

La pièce

Créée en 1994 par Alexis Martin, Matroni et moi est une pièce phare du théâtre québécois. Elle fit l’objet d’une adaptation cinématographique en 1999 avec les acteurs Alexis Martin, Pierre Lebeau et Guylaine Tremblay.

Le Café-Théâtre met en garde que cette comédie mordante s’adresse à un public averti en raison du langage utilisé. (MV)

Programmation 2020

Un simple soldat de Marcel Dubé, du 28 février au 28 mars.

Les monologues du vagin d’Ève Ensler, du 17 avril au 2 mai.

Pour hommes seulement de Raymond Villeneuve, du 10 juillet au 1er août.

Pour femmes seulement de Raymond Villeneuve, du 14 août au 5 septembre.

Hedda Gabler de Henrik Ibsen, du 18 septembre au 17 octobre.

Tristan et Iseult de Guillaume Bouchard et Emily Gervais, du 6 novembre au 12 décembre.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de