Le bâtiment Bennett Fleet pourrait disparaître du paysage de Chambly

Photo de Martine Veillette
Par Martine Veillette
Le bâtiment Bennett Fleet pourrait disparaître du paysage de Chambly
(Photo : Martine Veillette)

Le bâtiment Bennett Fleet, dernier vestige industriel à Chambly, pourrait disparaître du paysage chamblyen. Un projet serait en développement.

Paul-Henri Hudon, président de la Société d’histoire de la seigneurie de Chambly, a indiqué au Journal avoir eu une rencontre avec les propriétaires du terrain. Ces derniers, selon les dires de M. Hudon, souhaitaient connaître l’opinion de la Société d’histoire sur leur projet.

« De ce qu’on nous a dit, ils veulent tout raser et faire des bâtiments de six étages », raconte-t-il.

« C’est le dernier édifice industriel parmi les nombreuses manufactures et moulins qui ont bordé la rivière Richelieu » – Paul-Henri Hudon

Selon ce qui a été présenté à la société et divulgué au Journal, le projet consisterait à construire cinq ou sept bâtiments offrant des appartements locatifs aux aînés, aux familles et aux couples avec enfants. Malgré des demandes, il n’a pas été possible de parler à quelqu’un de Bâtiments Québec, propriétaire de l’endroit, afin de connaître les détails exacts du projet.

Volonté de la Société d’histoire

La Société d’histoire souhaiterait que l’entreprise conserve la partie vitrée du bâtiment, qui date de l‘origine. Cela permettrait de garder un clin d’œil relativement au passé industriel du secteur. « C’est le dernier édifice industriel parmi les nombreuses manufactures et moulins qui ont bordé la rivière Richelieu », mentionne M. Hudon.

La Société d’histoire aimerait que le nom Place Bennett soit attribué au projet immobilier et que les différents bâtiments portent le nom d’un des présidents de l’entreprise.

Bennett est aussi important dans la région puisqu’il a embauché des centaines de personnes du secteur.

M. Houle ajoute que son organisme souhaite que le parc entre la rivière Richelieu et l’avenue Bourgogne demeure accessible à toute la population. « On veut que ça demeure public pour éviter qu’il y ait des constructions dessus », dit-il.

La Société d’histoire aimerait que ce parc soit meublé d’éléments rappelant la vocation industrielle de l’édifice. « Ça rappellerait ce qui se faisait à l’époque », souligne M. Hudon.

Six étages

Le directeur général par intérim de la Ville de Chambly, Jean-François Auclair, mentionne que le zonage permet l’aménagement de six étages. « Un projet de résidence pour personnes âgées avait été présenté en 2008. Le zonage avait alors été modifié pour permettre six étages », indique-t-il.

M. Auclair précise qu’aucun plan officiel n’a été déposé. « La Ville n’a pas reçu de proposition finale », dit-il.

La Société d’histoire propose que les bâtiments soient aménagés en escalier, soit avec des bâtiments de trois étages près de la rue et qui augmentent graduellement ensuite jusqu’au dernier à six étages.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
6 Commentaires
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Maxime Moreau
Maxime Moreau
2 années

j’aime bien l’idée

Murielle Darche
Murielle Darche
2 années
Répondre à  Maxime Moreau

L’idée est super bien pensée pour condos en location pour l’accès aux personnes âgées qui ont un sentiment d’appartenance au lieu de leur vécu…

Diane Brodeur
Diane Brodeur
2 années

Cela fait un bon moment que j’ avais pensé rénové cette édifice en condos.
C’ est tellement un bel emplacement.
Je serais ds les 1ères à m’ y installer.
Aviser moi svp….

Colombe Brosseau
Colombe Brosseau
2 années

La compagnie Bennett Fleet doit être une compagnie, comme tant d’autres, qui a exploité de pauvres petits Canadiens français comme l’a fait la compagnie Signer au début du vingtième siècle.

Mme Tremblay
Mme Tremblay
1 année

Un extraordinaire édifice patrimonial a conserver. Nous sommes plusieurs chamblyens a ne pas adhérer a sa démolition

Rappelons-nous: la maison Boileau qui laisse tous les Chambleys avec un béant trou dans le coeur avec sa sauvage démolition .
Toutes ces constructions neuves (style Bonneville ) identiques anonymes, impersonnelles, La ville octroie des contracts de constructions sans aucun scrupules ; denués de toutes considérations esthétiques,
Chambly accelere la destruction de son charme; de son titre de noblesse

Angeline
Angeline
1 année

Qu allez-vous construire? Une autre laideur comme la pluspart des C.H.S. L.D moderne de mauvais gout en revetement vinyle et fausses briques au bord de la riviere??? Bennet est un immeuble historique ou des milliers de travailleurs ont habités notre ville, Rafraichissez l extérieur, améliorer les fenetres probablement non étanches mais il faut conserver son allure..Ce qui faisait le CHARME de Chambly disparait avec des promoteurs sans scrupules et avides de profits .
Le Pole Culturel ah! quelle horreur! POLE CULTUREL =une gene, une honte!