Lavoie et le Canada remportent l’or

Photo de Jean-Christophe Noël
Par Jean-Christophe Noël
Lavoie et le Canada remportent l’or
Raphaël Lavoie a mis la main sur la médaille d’or lors du Championnat mondial junior 2020. (Photo : courtoisie)

Ils n’étaient que quatre joueurs originaires du Québec à se tailler un poste parmi l’élite junior canadienne afin de participer à ce que certains qualifient du plus prestigieux tournoi de hockey planétaire. Raphaël Lavoie, jeune homme de Chambly, était de ce nombre réduit.

Les 23 meilleurs joueurs de calibre junior au pays, en provenance des Maritimes jusqu’à l’Ouest, ont représenté la nation canadienne au Championnat mondial junior 2020 de l’International Ice Hockey Federation (IIHF), à Ostrava et Trinec, en République tchèque. Ils sont la crème de la crème, l’espoir doré de la Ligue nationale de hockey : ils sont l‘avenir de ce sport.

Raphaël Lavoie, qui appartient aux Oilers d’Edmonton, est un produit que forge et taille la Ligue de hockey junior majeur du Québec. Du haut de ses 6 pieds 4 pouces, le jeune homme de 19 ans vient de vivre le rêve de tout joueur junior. Bien qu’il n’ait pas trouvé le fond du filet en sept parties et amassé que deux mentions d’aide, c’est un exploit de taille qu’a accompli le Chamblyen en se trouvant un rôle parmi cette jouvencelle quintessence.

Le parcours d’Équipe Canada

En ronde préliminaire, quatre parties attendaient l’équipe canadienne. Le bal a été lancé dans le cadre d’une bonne vieille rivalité Canada/États-Unis, joute que le Canada a gagnée par la marque de 6 à 4 dans un duel qui a gardé les spectateurs sur le bout de leur siège. C’est d’ailleurs lors de cette rencontre que Lavoie a récolté son premier point du tournoi.

La deuxième partie, face aux Russes, en a été une mémorable, mais pas de la façon dont les Canadiens aimeraient l’entendre. Dominés, les représentants de la feuille d’érable se sont fait écraser d’humiliante façon par la marque de 6 à 0. Un malheur ne venant jamais seul, la délégation canadienne s’est vue perdre les services d’Alexis Lafrenière, classé meilleur joueur de hockey junior sur la planète actuellement.

Malgré l’absence de Lafrenière, les 3e et 4e parties de la ronde préliminaire ont été une pure formalité. Le Canada a tout d’abord vaincu l’Allemagne par la marque de 4 à 1 avant de mettre la République tchèque dans sa petite poche arrière en l’emportant 7 à 2. Terminant sa ronde préliminaire avec une fiche de 3 victoires et 1 défaite, l’équipe a accédé aux quarts de finale.

Quart de finale

Équipe Canada affrontait la Slovaquie dans cette ronde éliminatoire. Les Slovaques n’ont pas été dans le coup et ont vu leur séjour s’écourter en s’inclinant 6 à 1, outrageusement dominés au chapitre des tirs 44 à 18. Cette partie marquait le retour de l’enfant prodige de Saint-Eustache en Alexis Lafrenière, retour remarqué avec 1 but et 1 passe.

Demi-finale

L’équipe canadienne affrontait les Finlandais, gonflés à bloc après leur victoire de 1 à 0 en quart de finale contre les Américains, possiblement l’équipe favorite selon les experts en début de tournoi. Les Finnois ont concédé quatre buts dès la première période pour finalement perdre 5 à 0. À noter que c’est lors de cette partie que Raphaël Lavoie a récolté sa deuxième aide du tournoi.

Finale

En finale, l’équipe canadienne retrouvait les Russes, cette même équipe qui les avait pulvérisés en ronde préliminaire par la marque de 6 à 0. Tirant de l’arrière 3 à 1 en troisième période, les Canadiens ont ouvert la machine pour vaincre leurs rivaux 4 à 3, raflant la médaille d’or au fil d’arrivée, la 18e de leur histoire.

De retour dans Ligue de hockey junior majeur du Québec, Raphaël Lavoie est passé des mains des Mooseheads à celles des Saguenéens, tel qu’anticipé.

Bloc info

Parmi la feuille de route de Raphaël Lavoie :

– A assisté au camp national de développement des moins de 17 ans du Canada à Calgary, Alberta, en juillet 2016.

– A joué pour Canada Blancs au Défi mondial de hockey des moins de 17 ans 2016 à Sault-Sainte-Marie, Ontario, terminant quatrième.

– A assisté au camp de sélection de l’Équipe nationale masculine estivale des moins de 18 ans du Canada à Calgary, Alberta, en août 2017.

– A joué pour l’Équipe nationale masculine des moins de 18 ans du Canada au Championnat mondial des M18 2018 de l’IIHF en Russie, terminant cinquième.

– A joué pour le Canada à la Vitrine du Mondial junior 2018 à Kamloops, Colombie-Britannique.

– A assisté au camp de sélection Sport Chek de l’Équipe nationale junior du Canada à Victoria, Colombie-Britannique, en décembre 2018.

– A assisté au camp estival de développement Sport Chek de l’Équipe nationale junior du Canada à Plymouth, Michigan, en août 2019.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de