SPEC du Haut-Richelieu : une rentrée tout en culture avec « L’Aventure T »

Photo de Chloé-Anne Touma | Initiative de journalisme local
Par Chloé-Anne Touma | Initiative de journalisme local
SPEC du Haut-Richelieu : une rentrée tout en culture avec « L’Aventure T »
L’Aventure T est de retour au SPEC du Haut-Richelieu. (Photo : Art d’Audray de Serres - Courtoisie SPEC)

C’est le retour de L’Aventure T à la SPEC du Haut-Richelieu, une programmation de spectacles variés qui s’adressent aux élèves de tous les niveaux scolaires, présentés notamment au Pôle culturel de Chambly.

L’Aventure T, c’est du cirque, de la danse, de la chanson, du théâtre, et tout ça ensemble. « Le programme existe depuis plus de 25 ans », souligne Virginie L’Écuyer, adjointe à la programmation jeunesse et théâtrale à la SPEC. « On est un diffuseur pluridisciplinaire. On accueille des spectacles dans toutes les disciplines, pour tous les publics. Une grande partie de notre programmation est celle qui s’adresse à la jeunesse, donc pour les écoles et les familles. En cette période, ce sont surtout les écoles qui appellent pour réserver. »

Une offre combinant les arts de la scène

Si le nom du programme, L’Aventure T, évoque bien plus aujourd’hui, il faisait à sa création référence au théâtre. « C’était la forme d’art qui au départ s’adressait aux groupes scolaires, mais elle a muté. Avec le temps, les artistes se sont diversifiés et la proposition pluridisciplinaire a suivi, mélangeant les arts, comme le fait la troupe Sous la Feuille, par exemple, avec le théâtre et la danse, ou encore le spectacle Mononk Jules, un théâtre documentaire qui relève également du conte, ou la pièce Chante, Edmond, une espèce d’opéra-cabaret, de party sur scène, etc. », relate Mme L’Écuyer. « La chanteuse Saramée sera aussi de la fête, puisqu’elle vient pour une représentation en chanson », de préciser l’ambassadrice.

« On est vraiment chanceux au Québec. On a de super belles compagnies qui font des spectacles professionnels de qualité (…) » – Virginie L’Écuyer

Pour tous les niveaux scolaires

La programmation proposée est adaptée à chaque groupe d’âge, allant du préscolaire jusqu’à la cinquième secondaire. Elle inclut également un programme destiné aux étudiants du niveau collégial (cégep), mais qui s’intègre à celui offert au grand public.

« Au primaire, mais surtout au secondaire, on a beaucoup de spectacles contemporains dans lesquels les artistes ont vraiment le bon ton pour traiter d’enjeux actuels, dont le spectacle Mononk Jules à propos des Autochtones, mettant en vedette un comédien autochtone qui reconstitue le parcours de son oncle. »

Valoriser la médiation artistique

Des ateliers de préparation et de suivi sont également organisés par le SPEC, en collaboration avec les écoles, afin de « mettre la table » pour les élèves et d’aborder divers aspects de l’art qui leur est présenté. « Nous n’avons pas toujours les ressources pour financer de telles activités avec des médiateurs artistiques, mais c’est très important », d’observer Mme L’Écuyer. « On est vraiment chanceux au Québec. On a de super belles compagnies qui font des spectacles professionnels de qualité vraiment exceptionnelle pour les élèves, incluant beaucoup de compagnies qui font des tournées à l’international. On est vraiment chanceux d’avoir ce trésor de créations ici! »

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires