L’avenir de l’église Saint-Nom-de-Marie à Marieville

Photo de Chloé-Anne Touma | Initiative de journalisme local
Par Chloé-Anne Touma | Initiative de journalisme local
L’avenir de l’église Saint-Nom-de-Marie à Marieville
L’église du Saint-Nom-de-Marie, à Marieville, a perdu des pierres de l’un de ses clochers du côté de la rue du Pont, le samedi avant Pâques. (Photo : archives)

La paroisse de Marieville convie la population, les 18 et 21 avril prochain, à prendre part aux discussions entourant la préservation du bâtiment de l’église Saint-Nom-de-Marie.

La rencontre qui se tiendra à l’église portera sur les défis occasionnés par sa préservation. « Notre église paroissiale a franchi le cap des 100 ans d’existence l’an dernier », indique Ghyslaine Bédard, responsable de l’administration à la fabrique de Marieville.

Des travaux jugés essentiels

« Comme on peut le constater en prenant le temps de la regarder, l’église présente des signes évidents de vieillissement. Des travaux de réparation sont nécessaires. »

La rencontre, qui était prévue le 11 avril dernier, a dû être reportée pour des raisons de logistique, après l’annonce du gouvernement limitant à 25 le nombre de personnes autorisées à se rassembler au sein d’un lieu de culte. Bien qu’il s’agisse d’une réunion visant plutôt à discuter d’enjeux de patrimoine, la fabrique dit ne pas vouloir risquer une mauvaise interprétation de la consigne et préfère limiter sa capacité d’accueil à 25 invités lors de l’événement.

« (…) l’église présente des signes évidents de vieillissement. Des travaux de réparation sont nécessaires. » – Ghyslaine Bédard

Pour participer

Ainsi, l’invitation a été modifiée pour offrir trois possibilités aux intéressés : le dimanche 18 avril à 13 h ou à 15 h 30, ou le mercredi 21 avril à 19 h.

« Afin de respecter le nombre maximal de 25 personnes, nous vous demandons de vous inscrire en téléphonant au 450 460-7222, au poste 201, ou par courriel à fabriquedemarieville@hotmail.com en laissant votre nom et votre numéro de téléphone. »

La sauvegarde du patrimoine

Rappelons qu’au début du mois, la Loi sur le patrimoine culturel, modifiée par le projet de loi 69, est entrée en vigueur alors que le gouvernement du Québec, dans son budget, vient de consacrer près de 75 M$ au patrimoine bâti, réaffirmant ainsi son désir de jouer un rôle actif dans la préservation du patrimoine.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires