L’autotidacte de Richelieu contribue à ce conte

Photo de Jean-Christophe Noël
Par Jean-Christophe Noël
L’autotidacte de Richelieu contribue à ce conte
Le conte Grignote, la petite souris de Noël. (Photo : courtoisie)

Le Richelois Robert Labrosse a contribué musicalement au conte de Noël Grignote, la petite souris de Noël.

Ce sont trois artisans du milieu culturel qui se sont réunis pour la cause : l’auteur Serge Labrosse, l’illustratrice Martine Armand et le compositeur richelois Robert Labrosse. Le projet pilote se veut une narration de conte illustré et mis en musique par l’équipe. « Ce fut un privilège pour moi de composer la musique pour ce conte de Noël écrit et lu par mon frère Serge. Un projet qui est devenu à la fois un livre audio », exprime Robert Labrosse. La motivation qui a animé le trio consistait à créer ainsi un « petit moment de bonheur pour sensibiliser les tout jeunes à la découverte de la lecture et du conte ».

Afin de relever le défi, Robert Labrosse s’est inspiré de musiques de films et de livres audio. C’est ainsi qu’il a eu l’idée de composer des indicatifs musicaux autour d’un thème, soit un dessin musical constitué par une mélodie, en cinq variations, qui commence en Fa mineur (pour le mystère) et par la suite en Fa majeur (avec une touche de féerie et de magie) pour présenter le conte, divisé en cinq tableaux. Pour réaliser l’orchestration de cette musique, l’utilisation du logiciel de notation et de composition MuseScore a ajouté une plus-value pour les mélomanes. Celui-ci permet par la suite de partager gratuitement les partitions de musique du conte via sa page Internet, le site Web d’hébergement de vidéos YouTube et les réseaux sociaux.

Artisan de Richelieu

Robert Labrosse est compositeur autodidacte, âgé de 63 ans, qui orchestre ses compositions ainsi que d’autres pièces musicales. « Je le fais pour le plaisir de la musique, comme je peindrais une toile sans connaître tous les rudiments, compare avec poésie l’artiste. Cela donne des résultats intéressants. Toutefois, je suis conscient que mes orchestrations sont souvent difficiles pour les musiciens qui téléchargent mes partitions. » L’homme a été initié à la musique de concert durant son adolescence, dans les années 70, à l’ancienne école secondaire Taillon de Montréal.

Dans sa classe de musique, il se souvient de son professeur, qui lui permettait d’explorer différents instruments de musique au sein d’un orchestre d’harmonie et dans un stage-band qu’il avait fondé. Le trombone, le saxophone baryton, les percussions et même le piano ont passé entre les mains de M. Labrosse. « Je n’ai toutefois pas pu faire de hautes études pour une raison de santé. J’ai donc dû évoluer en musique autrement, plus lentement », dévoile le musicien à titre de parcours.

Robert Labrosse a été approché afin que l’extrait d’une de ses compositions soit utilisé pour la présentation du logo d’Alexandra Labbé, mairesse de Chambly. « J’ai accepté avec plaisir! », dit avec enthousiasme l’instrumentaliste. La réalisation a été diffusée le 2 avril 2021.

Le conte Grignote, la petite souris de Noël est partagé de plusieurs façons :

• À partir des sites Internet de l’auteur et du compositeur et de leurs pages Facebook.

• Pour les télévisions communautaires pour le temps des Fêtes : TVR9 La Télévision de la Vallée-du-Richelieu,
 NousTV Laurentides Câble 4 / HD 555 et
 CJSR3 Saint-Raymond dans Portneuf et Jacques-Cartier.

• Les 24 et 25 décembre, par les stations de radio communautaire suivantes : – CHIP 101,9 FM (la radio du Pontiac) 
 Radio Centre-Ville 102,3 FM et
 CFID FM 103,7 Radio-Acton.

• Les municipalités d’Aumond, de Chandler, de Dudswell, de Franquelin, de Lamarche, de Montréal-Ouest, de Noyan et la bibliothèque Raymond-Laberge de Chateauguay, qui ont accepté de partager le conte Grignote, la petite souris de Noël dans leurs réseaux sociaux.

• Enfin, ce conte de Noël est également accessible à partir du serveur de vidéos YouTube. Prendre note que, pour les musiciens, les partitions de musique sont également offertes gratuitement via YouTube, qui redirige vers MuseScore et Free-scores.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
2 Commentaires
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Robert Labrosse
Robert Labrosse
7 mois

La Santé, ça n’a pas de prix! On ne joue pas avec les virus!
Il y a des personnes qui ne soucient pas de la pandémie pour diverses raisons. Pour ma part, j’en suis très préoccupé!
Voici quelques anecdotes de ce que j’ai vécu depuis le début de la pandémie :
Durant l’été 2020 (soit quelques mois depuis le début de la pandémie), alors que le Québec était en confinement, j’ai eu des problèmes avec mon climatiseur (que j’ai acheté au printemps, made in China); à mon insu, il s’est formé rapidement des champignons dans le plancher de l’appareil que j’ai inhalé créant des réactions allergènes qui furent similaires aux symptômes associés à la COVID-19. J’ai eu beau passer plusieurs tests de dépistages de la COVID, tous les résultats furent négatifs. À chaque fois, j’ai dû m’isoler… J’étais atterré! À plat complètement!
Il m’a fallu passer plus de 18 tests de dépistages, aller visiter mon médecin de famille à tous les trois mois (environ) et rencontrer un pneumologue afin de passer plusieurs des examens des poumons pour découvrir que je suis atteint de la « sarcoïdose » (au premier stade) : « un trouble du système immunitaire qui peut attaquer n’importe quel organe. Cependant, ce sont le plus souvent les poumons et les ganglions lymphatiques, particulièrement ceux de la cage thoracique, qui sont touchés les premiers. »
La bonne nouvelle (pour les autres), c’est que ce n’est pas contagieux; mais pour moi, tout le monde représente un risque contre ce qui me reste de santé.
Je ne vous ferai pas la liste de tous les symptômes, mais en bref, c’est comme si j’avais une vieille pile qui ne se recharge plus (pas) et je m’essouffle rapidement (avec parfois des symptômes de toux qui imposent l’isolement et encore des tests de dépistage de la COVID; j’ai arrêté de compter après le 20ième test)!
Je ne suis pas encore rendu au stade des gros traitements, mais je sais que cela ne saurait tarder au fils des ans… Heureusement pour moi, j’ai un excellent médecin de famille et un très bon pneumologue.
Il est certain que j’évite les non-vaccinés, les anti-masques, et les foules…
Autre bonne nouvelle pour moi, c’est que, bien que cela ne se guérit pas, au premier stade, je peux encore fréquenter mon amie Ghislaine en prenant quelques précautions. J’aurai mon 3e vaccin contre la COVID-19 vendredi; j’ai très hâte! Je suis aussi vacciné contre la grippe et contre la pneumonie!
Donc depuis quelques temps, je dois m’ajuster dans mon rôle de proche aidant, alors que mon amie réside dans une RPA (résidence pour aînés); je dois régulièrement porter un masque et garder une distance, sans oublier de privilégier les promenades en plein air (avec le port du masque). Fini les bisous! Mais je ne pourrai plus, par exemple, jouer du piano pour elle et pour ses ami-e-s car je suis trop vulnérable aux moindres virus qui circulent dans les aires communes.
Il m’a fait plaisir de vous partager ce qui fut m’a dernière composition (pour le conte : Grignote, la petite souris de Noël) en décembre dernier; c’est ce qui s’appelle finir en beauté!
Je tenais à vous le partager afin de vous demander de prier pour moi et pour mon amie Ghislaine (que j’accompagne plus souvent, depuis quelques mois, par téléphone qu’en personne).
Je vous souhaite de faire attention à vous et à vos proches!
La Santé, ça n’a pas de prix! On ne joue pas avec les virus!
Merci de votre attention!
Robert Labrosse Boebey,
qui est déjà essoufflé d’avoir écrit ces lignes.

Robert Labrosse
Robert Labrosse
7 mois

Voici le lien pour écouter le conte « Grignote, la petite souris de Noël »
de / lu par Serge Labrosse, auteur,
illustrations de Martine Armand,
musique de Robert Labrosse
https://www.youtube.com/watch?v=717dQEgDPzE