L’apparition de guêpes fouisseuses

L’apparition de guêpes fouisseuses
Des guêpes fouisseuses ont fait leur apparition dans des parcs à Chambly, ainsi qu'ailleurs dans la région. (Photo : courtoisie)

La Ville de Chambly tient à informer les citoyens de l’apparition de guêpes fouisseuses, plus connues sous le nom de guêpes de sable, dans certains parcs de la ville.

Il serait possible d’en apercevoir à la surface du sable des terrains de jeux, puisqu’elles ont tendance à creuser jusqu’à disparaître sous le sable afin d’y pondre leurs œufs.

« Ces guêpes peuvent être perçues comme une nuisance, mais ne représentent aucun danger pour la population. Le risque de piqûre est très faible, puisqu’elles sont peu agressives et ne sont pas portées à piquer les humains. Elles tentent davantage de nous éviter lorsqu’elles sont dérangées.  »

On indique qu’elles sont présentes dans plusieurs municipalités de la Montérégie et du Québec, et qu’elles font partie d’un écosystème important. Participant au contrôle des insectes nuisibles, elles peuvent aussi s’attaquer à l’agrile du frêne.

« Il est primordial de comprendre que ces guêpes sont davantage nos alliées que nos ennemies, puisqu’elles jouent un rôle fondamental dans la pollinisation des fleurs, donc dans la reproduction des espèces végétales, la préservation de la biodiversité, ainsi qu’à la productivité des cultures. Nous devons apprendre à vivre en harmonie avec cette espèce que nous avons tendance à craindre, mais que nous devons à tout prix protéger. »

La nouvelle communiquée par la Ville de Chambly a également été partagée par la Municipalité de Saint-Mathias-sur-Richelieu, « car cet insecte est également présent sur (son) territoire. »

Prévention

Sur le site du gouvernement du Canada, on rappelle également qu’il est important d’ « essayer de tolérer (la) présence (des guêpes) le plus possible. Il est préférable d’appliquer des mesures de prévention afin d’éviter que la situation ne devienne intolérable. » Selon le site, on peut « apprendre à faire la distinction entre les guêpes sociales dites nuisibles et les espèces de guêpes solitaires, qui sont pour la plupart utiles et inoffensives ». Afin d’éviter que les guêpes ne deviennent un problème, il y est conseillé de faire le tour de son terrain et de sa maison au début de l’été, à la recherche de guêpes ou de nids en construction. « Il est plus facile d’empêcher une reine de construire son nid trop près de la maison en début d’été que d’avoir à se débarrasser d’un gros nid plus tard dans la saison. » (CAT)

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires