L’ancien propriétaire de l’hôpital vétérinaire Chambly sanctionné

Photo de Frédéric Khalkhal
Par Frédéric Khalkhal
L’ancien propriétaire de l’hôpital vétérinaire Chambly sanctionné
(Photo : archives)

L’ancien propriétaire de l’Hôpital vétérinaire Chambly, situé au 1290, boulevard Fréchette, a reconnu sa culpabilité, le 7 février, à dix chefs d’accusation concernant des manquements à la pratique de la médecine vétérinaire.

Dr Madjid Boussouira, ancien propriétaire de l’Hôpital vétérinaire Chambly et médecin vétérinaire, a été condamné par le conseil de discipline de l’Ordre des médecins vétérinaires du Québec. Il a été sanctionné par plusieurs semaines de radiation et en recevant plusieurs amendes totalisant la somme de 13 500 $. Les frais d’expert de 4 000 $ seront également à sa charge.

Le Dr Boussouira a reconnu sa culpabilité aux dix accusations portées contre lui dans le cadre d’une intervention.
D’autre part, le Dr Boussouira ne pourra plus effectuer, pour le restant de sa vie professionnelle, l’opération menée les 20 et 21 août 2018 sur une chienne de race Labrador.

Les 20 et 21 août 2018, au sein de l’Hôpital vétérinaire Chambly, l’ancien propriétaire a opéré la chienne, qui boitait de la patte arrière gauche à la suite d’une rupture complète du ligament croisé crânial.

13 500 $ C’est la somme à laquelle le Dr Boussouira a été condamné par le conseil de discipline de l’Ordre des médecins vétérinaires du Québec.

Poursuivi par l’Ordre
À la suite de cette opération, l’Ordre des médecins vétérinaires du Québec a poursuivi, devant le conseil de discipline de l’Ordre des médecins vétérinaires du Québec, le Dr Boussouira. Les dix chefs d’accusation mis de l’avant portent sur le non-respect du Code des professions et du Code de déontologie des médecins vétérinaires.

Il est reproché entre autres au vétérinaire d’avoir procédé « à une étude radiographique préopératoire inadéquate et incomplète », d’avoir utilisé « une tige de diamètre inapproprié » pour réparer la rupture complète du ligament ou encore de « faire défaut d’avoir une tenue de dossiers conforme ».

Le Dr Boussouira s’engage formellement à ne plus effectuer de chirurgie orthopédique d’ostéotomie de nivellement du plateau tibial pour le reste de sa carrière professionnelle.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
1 Commentaire
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Line Dion
Line Dion
8 mois

Je connais plusieurs techniciennes qui ont travaillé avec ce vétérinaire de peu d’éthique et de respect pour les animaux. Toutes ces techniciennes ne le confieraient aucun de leur animal de compagnie!

Bien contente il ne pratique plus à Chambly et encore mieux, il devrait s’en tenir aux consultations et encore…