Lancement d’album sur une clé USB

Photo de Jean-Christophe Noël
Par Jean-Christophe Noël
Lancement d’album sur une clé USB
Le groupe Marginal lance son deuxième album intitulé Fréquence. (Photo : courtoisie)

Marginal lance son deuxième album intitulé Fréquence, à l’hôtel 54 de Saint-Jean-sur-Richelieu, le 15 novembre, sur un support particulier, soit une clé USB. Le groupe théâtral peu conventionnel constitué de sept musiciens provenant, entre autres, de Chambly, Marieville, Sainte-Angèle-de-Monnoir et Saint-Jean-sur-Richelieu, offre un rock francophone avec une base de classique, de progressif et une touche de métal.

Comptant plus de douze ans d’existence, la formation a antérieurement participé au coucours Emergenza, au Club Soda, et a également performé sur la scène du Métropolis. Le Journal de Chambly s’est entretenu avec Sylvie Therrien, parolière, metteuse en scène et réalisatrice du projet

Comment a démarré l’histoire de Marginal?
André, un des guitaristes, compose de la musique et moi, j’écris. On a constaté tôt une belle complicité et complémentarité entre nous. Je construis une ébauche de texte, André y ajoute la musique, puis on harmonise le tout ensemble. Ensuite, André enregistre les maquettes; voix et cordes. Chacun des membres l’apprend en y ajoutant sa propre couleur. À leur tour, ils enregistrent une maquette plus élaborée. Ensuite, on ajuste et finalise tous ensemble en répétition. J’étais enseignante de karaté et, chaque fin d’année, j’organisais un spectacle de présentation. Ayant aussi quelques formations en écriture, en théâtre et en danse, en plus des arts martiaux, j’y ajoutais d’autres moyens d’expression. J’adorais créer des univers qui s’entrechoquent et harmonisent plusieurs formes de langages. André, de son côté, avait une formation musicale en classique du conservatoire de Laval et avait fait quelques tournées en musique rock populaire avec l’agence CR avant de se consacrer à monter son entreprise. De concert, nous avons décidé d’assembler nos passions communes et de créer le groupe Marginal. C’est pourquoi notre groupe se différencie car il est marginal, orchestral et théâtral!

Comment avez-vous peaufiné votre style et comment le décrivez-vous?
C’est un francophone universel. Notre français est raffiné, parfois poétique, d’autres fois dramatique ou satirique, mais toujours coloré. J’adore depuis toujours les mots et la finesse du français. Pour le style, ça n’a pas été facile, car André et moi aimons beaucoup de styles. Il a fallu travailler fort et éliminer plusieurs pièces afin que l’on soit homogène tout en gardant nos influences différentes. Avec le travail et les essais-erreurs, nous avons su conserver ce qui nous ressemblait et nous démarquait.

Sur quoi portent les textes de Marginal? D’où provient l’inspiration pour ceux-ci?
Sur ce qui m’émerveille, me fait rire ou pleurer. De mon vécu ou des gens proches de moi. Mes textes ont régulièrement plusieurs niveaux de compréhension. Parfois, je me sers de métaphores pour décrire une situation qui m’a touchée. Exemple, Sans médaille est soit un chien errant qui se fait adopter ou un itinérant! Timbré est soit un vrai timbre qui se fait collectionner ou une personne que l’on contrôle!

Quel est l’avenir du groupe Marginal?
La question! Comme j’aimerais y répondre facilement, mais ce n’est pas le cas! Pas facile de vivre de musique au Québec, ni de se faire reconnaître en tant que vrai artiste. C’est certain que Marginal continuera à avancer, à performer et à se différencier. C’est aussi certain que l’avenir nous réserve énormément de plaisir à créer, car nous avons encore et encore beaucoup à dire et à faire voir. Nous aurons une tonne de moments magiques et ça, c’est déjà beaucoup !! Ce n’est pas donné à tous de pouvoir vivre ses passions en plus d’être entouré de chanteurs et de musiciens aussi colorés, talentueux et fougueux que nos membres. Aussi, nous avons la chance d’avoir quelques moyens qui nous permettent de faire nos propres enregistrements, clips et spectacles. Donc, on se présente sans savoir si quelqu’un dans ce milieu nous entendra! On verra bien ce que la vie nous réserve; nous sommes des optimistes. Ce que nous faisons est de qualité et fréquemment, la qualité se déploie. Il y a une place pour tout le monde et donc une place pour nous, c’est certain!

Pourquoi avoir choisi ce titre?
Ce titre, Fréquence, représente chacun des membres de Marginal. Chacun de nous est très différent et apporte une vibration distincte. À nous tous, nous formons cette fréquence.

De quoi parle ce nouvel album?
Ça parle de l’individu devant une situation. Des perceptions, des interprétations toutes personnelles à chacun de nous. De toute la gamme d’émotions et de vécus singuliers que la vie nous apporte et de notre façon d’y réagir.

Pourquoi avoir choisi la clé USB comme support?
Dans les voitures, c’est devenu la norme. Même avec les ordinateurs, le disque compact diaprait. C’est plus pratique, plus ergonomique comme support. Avec la clé, les gens ont accès au format mp3, au format wav pour les puristes, aux crédits ainsi qu’à un album photos. C’est également moins dispendieux à produire.

Partager cet article

1
Laisser un commentaire

avatar
1 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
1 Auteurs du commentaire
Maninon Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
newestplus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
Maninon
Guest
Maninon

J adore ce groupe je l ai suis depuis leur tout début et je leur souhaite de nombreuses années encore ! Continuer votre beau travail !
Bravo à toute la gang !