L’agrandissement de l’école secondaire de Chambly est maintenant officiel

Photo de Jean-Christophe Noël
Par Jean-Christophe Noël
L’agrandissement de l’école secondaire de Chambly est maintenant officiel
Les élèves de l’école secondaire de Chambly, de quatrième et cinquième secondaire, n’auront plus à voyager. (Photo : courtoisie)

CHAMBLY. Le 17 juin, à l’école secondaire de Chambly, le ministre de l’Éducation Jean-François Roberge a annoncé qu’un investissement sera fait pour rapatrier le deuxième cycle du secondaire à Chambly.

Jean-François Roberge en avait fait la promesse lors des élections de 2018, propulsant la Coalition avenir Québec (CAQ) au pouvoir. Tout sourire, le député du comté de Chambly a annoncé un investissement historique de 1.7 milliard de dollars pour l’ajout d’espace à l’ensemble du Québec. De ce montant, 150 millions de dollars seront pour les projets de la Montérégie.

Agrandissement

Après avoir essuyé un premier refus en août 2018, l’école verra enfin son souhait exaucé. Dix millions de dollars seront octroyés à l’école secondaire de Chambly, qui pourra enfin agrandir son établissement. Les écoliers de quatrième et cinquième secondaire n’auront plus à voyager à Saint-Bruno-de-Montarville pour y compléter leur deuxième cycle de niveau secondaire. « Un projet pour une école secondaire prend environ trois ans. Nous souhaitons donc une inauguration en 2022 », affirme Jean-François Roberge.

Nouvelle école à Carignan

Carignan est également touchée par la hausse démographique. En décembre 2013 avait eu lieu l’inauguration de l’école Carignan-Salières. Depuis, la demande a poursuivi son ascension. Sous les yeux du maire Patrick Marquès, Jean-François Roberge a annoncé la construction d’une nouvelle école primaire pour la municipalité de Carignan. Le ministre a évoqué, sous toutes réserves, une inauguration possible en 2021.

« Nous souhaitons donc une inauguration en 2022. » – Jean-François Roberge

Direction soulagée

Caroline Gaigeard, directrice de l’école secondaire, se réjouit de la nouvelle. « C’est un dénouement heureux. Nous attendions avec impatience cette annonce. Nous avons actuellement à peu près 600 élèves et il ne serait pas impossible de voir nos effectifs doubler avec cet agrandissement. Nous perdions de la clientèle au profit du privé. La transition entre deux écoles inquiète les parents », explique la directrice. « Le défi sera de maintenir l’esprit de petite école au sein de cette nouvelle grande école. Nous ne voulons pas devenir une polyvalente impersonnelle », poursuit-elle.

Il y aura d’autres annonces à venir de la part de Jean-François Roberge. Elles seront en lien avec la rénovation des écoles ainsi que la signature architecturale de celles-ci.

Témoignages de parents

Les parents chamblyens ont massivement réagi de façon positive à l’annonce de cette nouvelle. « Lorsque j’ai mentionné à mon enfant qu’il devrait changer d’école pour les quatrième et cinquième secondaire et terminer à Saint-Bruno, il m’a tout de suite dit qu’il y avait plusieurs autres écoles où il pourrait faire son secondaire, de un à cinq, avec les mêmes amis. Mon garçon est très sportif et, bien que l’école secondaire de Chambly offre un programme de sports, il considérait davantage un autre choix d’école. Il était même prêt à prendre l’autobus et faire entre trente-cinq et quarante-cinq minutes de transport matin et soir pour se rendre à Beloeil ou à Saint-Hilaire juste pour ne pas avoir à changer d’école au milieu de son secondaire » exprime Dominic Martel.

« Il va sans dire qu’imposer un changement d’école à son enfant amène un stress inutile. S’il est possible de l’éviter, mieux vaut le faire. Pour mon garçon, il était impératif d’avoir tous les niveaux du secondaire dans la même école », complète le papa.

Marianne Lemay, mère d’un jeune garçon, dit : « Je suis très heureuse de savoir que mon fils pourra faire son secondaire à un seul endroit. Nous économiserons beaucoup de temps de voyagement, ce qui nous permettra de passer plus de temps en famille. »

Marie-Josée Dubé, mère d’un garçon en cinquième secondaire et d’une fille en cinquième année, vivra les deux réalités. « Mon fils va à Saint-Bruno et on trouve ça vraiment difficile que l’école soit aussi loin. S’il manque l’autobus ou qu’il oublie quelque chose, on doit aller à Saint-Bruno. Le parcours en autobus est très long. Mon garçon part très tôt le matin et arrive tard le soir. Le fait que l’école ne soit pas à proximité procure bien des maux de tête aux parents. »

Elle ajoute que « Cela facilitera les rencontres de parents. Je me réjouis que ma fille puisse vivre un continuum scolaire dans son école secondaire de quartier, celle de Chambly. »

Boîte info : une longue croisade

  • Septembre 2016 : la pétition qui réclame l’ajout des 4e et 5e secondaire à Chambly est lancée. En moins d’une semaine, elle rassemble plus de 600 signatures.
  • Octobre 2016 : la pétition compte plus de 2000 signatures.
  • Décembre 2016 : le député de Chambly, Jean-François Roberge, dépose à l’Assemblée nationale la pétition demandant l’agrandissement, signée par près de 2500 personnes.
  • Février 2017 : Jean-François Roberge et son maire, Denis Lavoie, se présentent au Conseil des commissaires de la commission scolaire des Patriotes (CSP) afin de convaincre les élus de les appuyer pour le projet d’agrandissement. M. Roberge dépose à nouveau lors de cette réunion la pétition comprenant près de 2500 signatures qui a été remise à l’Assemblée nationale en décembre.
  • Avril 2018 : la commission scolaire des Patriotes (CSP) dépose une demande d’agrandissement au ministère de l’Éducation pour accueillir des élèves de 4e et 5e secondaire à l’école secondaire de Chambly.
  • Août 2018 : le ministère de l’Éducation refuse de répondre positivement à la demande d’agrandissement de l’école secondaire de Chambly.
  • Septembre 2018 : la CSP demande l’agrandissement de l’école secondaire de Chambly pour une deuxième fois au ministère de l’Éducation.
  • Octobre 2018 : Jean-François Roberge accède au poste de ministre de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur au sein du gouvernement Legault.
  • Juin 2019 : Jean-Fançois Roberge annonce officiellement l’agrandissement de l’école secondaire de Chambly.
Partager cet article

2
Laisser un commentaire

avatar
1 Fils de commentaires
1 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
2 Auteurs du commentaire
Marc BizouardIsabelle Bourassa Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
newestplus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
Isabelle Bourassa
Guest
Isabelle Bourassa

Allons-nous prioriser l’économie locale pour les soumissionnaires, concernant l’agrandissement du secondaire IV et V de Chambly?

Marc Bizouard
Guest
Marc Bizouard

Avec le nouveau conseil…. il y a peut-etre une chance que ca soit fait dans les règles de l’art….