L’Agence Feedback s’illustre en humour

Photo de Chloé-Anne Touma (Initiative de journalisme local)
Par Chloé-Anne Touma (Initiative de journalisme local)
L’Agence Feedback s’illustre en humour
Guillaume, Marie-Eve et Julie, de chez l’Agence Feedback, avec leur trophée. (Photo : courtoisie)

Cette année, pour la première fois, le milieu de l’humour a choisi de décerner le prix de la meilleure maison de gérance à l’Agence Feedback, au Gala Les Olivier.

L’agence a été cofondée en 2008 par Marie-Eve Lapierre, aujourd’hui l’unique propriétaire, et Junior Girardeau, maintenant directeur de la programmation du Groupe Juste Pour Rire francophone. Avec Bang Management, autre boîte de gérance sur le territoire de Chambly, l’Agence Feedback s’inscrit dans la lignée des fleurons de l’humour qui font rayonner l’industrie locale sur la scène nationale et internationale.  

Représentant une brochette d’artistes et d’humoristes polyvalents, elle compte, parmi ses protégés, nulle autre que l’athlète chamblyenne Lysanne Richard, que l’on a récemment pu voir à Big Brother Célébrités, ainsi que Mathieu Dufour, Pascal Morrissette, Michel Sigouin, Josiane Aubichon, Simon Laroche et Yan Bilodeau.

« Pendant la pandémie, nous avons été l’agence qui s’est le plus démarquée. » – Marie-Eve Lapierre 

« C’est la première fois que nous remportons le trophée! Il fallait soumettre sa candidature dans les catégories appropriées. Ensuite, l’Association professionnelle de l’industrie de l’humour (APIH) devait mettre en place un comité qui avait la tâche d’analyser les dossiers. C’est à la suite de ce processus que nous avons remporté le prix », d’expliquer Marie-Eve. 

Notons qu’à l’édition précédente, pour des raisons de logistique conditionnées par la COVID, plusieurs catégories, dont celle de la meilleure maison de gérance, avaient été retirées, rendant aujourd’hui le fait de remporter l’Olivier d’autant plus excitant pour l’Agence Feedback, qui connaît, tout comme ses artistes, un essor marqué.

« Ce que j’ai ressenti, c’est une très grosse vague d’amour de la part de nos collègues de l’ensemble de l’industrie. Pendant la pandémie, nous avons été l’agence qui s’est le plus démarquée. On a sorti des podcasts (balados) avec nos artistes, dont Mathieu Dufour, qu’on a pu voir sur les réseaux sociaux, ou encore Pascal Morrissette, qui a animé L’école à la maison, etc. À Noël, on a organisé une énorme chasse aux cadeaux, grâce à 100 complices qui avaient caché des cadeaux partout à travers la province, etc. On a réussi à innover pendant les deux ans d’arrêt », décrit Marie-Eve pour expliquer le succès que connaissent aujourd’hui Julie Dignard, Guillaume Paquin et elle, les trois gérants de Feedback. Elle se félicite de détenir une « petite agence indépendante » qui se mesure à celles affiliées aux « grosses boîtes de production ».

Représenter Lysanne Richard

Sa collaboration avec l’athlète et conférencière Lysanne Richard, que l’on voit de plus en plus dans le paysage culturel et du divertissement, la rend aussi très fière. « Bien que l’on ne représente Lysanne que depuis six mois, on a déjà accompli tellement de choses ensemble! Lorsqu’elle nous a approchés, elle nous a fait comprendre qu’elle avait envie d’exploiter son sport de façon plus axée sur le spectacle que sur la compétition, ayant déjà monté sur tous les podiums à l’international. » S’orienter davantage vers le divertissement serait aussi, pour Lysanne, une façon de concilier plus harmonieusement sa vie de carrière et sa vie de famille, étant mère de trois enfants. Dans une récente entrevue avec le journal, la plongeuse de haut vol a d’ailleurs fait valoir que c’est en grande partie grâce au précieux soutien de Marie-Eve et du reste de l’agence qu’elle peut continuer de mener à bien les projets qu’elle entreprend sur la scène médiatique.

Des agents prêts à bien des choses

Parfois, être gérant, c’est aussi s’occuper de choses un peu cocasses, que l’on n’aurait pas imaginé faire, tout ça pour soulager son artiste. « Le soir où l’on a gagné l’Olivier, il fallait s’occuper de la colombe de Mathieu, l’emmener chez le vétérinaire parce qu’elle avait une aile cassée. J’ai dû la prendre chez moi parce que Mathieu avait un avion à prendre. Et là, je lui donne des antibiotiques deux fois par jour. Ça ne fait normalement pas partie de nos tâches, mais s’il faut que l’on se rende là, eh ben, on le fait! », admet Marie-Eve, décrivant une situation à peine moins loufoque que celles montrées dans la série française à succès, Dix pour cent, titrée « Appelez mon agent » au Québec.

La proximité en humour

Selon Marie-Eve, ce qui attire autant de talents en humour à Chambly, c’est « la proximité de la ville. Nous y sommes près de Montréal, confortables et à la fois près de l’eau. C’est chaleureux, à Chambly. Et il faut croire qu’entre acteurs de la scène humoristique, on s’influence! », d’observer celle qui refuse de voir l’agence Bang Management comme de la concurrence. « Ce sont plutôt des amis. Il faut comprendre que l’un de mes meilleurs amis est Stéphane Fallu, un de leurs artistes. Je ne le gère pas, mais je le vois aussi souvent que son propre gérant, que je côtoie alors forcément. Je suis aussi très proche de Philippe Laprise, aussi représenté par Bang Management. Et quoi d’autre, la femme de Philippe s’avère être la sœur de Lysanne Richard! C’est un milieu où l’on se connaît vraiment tous très bien », de souligner la gérante.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires