La Ville de Chambly améliore la mobilité active

La Ville de Chambly améliore la mobilité active
La Ville de Chambly a enlevé temporairement ces stationnements pour rendre l’espace piétonne plus large. (Photo : Jean-Christophe Noël)

La Ville de Chambly a annoncé différentes mesures afin d’améliorer les déplacements des cyclistes et des piétons dans son centre-ville.

Au cours du mois de juin, la Ville procédera au retrait temporaire des cases de stationnement situées sur l’avenue Bourgogne, entre les rues Petrozza et Maurice. Cela permettra d’élargir le corridor réservé aux piétons et d’assurer ainsi leur sécurité. Cette mesure favorisera également l’opération des terrasses commerciales en toute quiétude pour la clientèle.

Du côté de la promenade riveraine, la signalisation pour le partage des corridors piétons et cyclistes sera bonifiée. De plus, le temps de la traverse piétonne sur l’avenue Bourgogne, à la sortie de la promenade riveraine, sera prolongé.

Entre l’écluse numéro 1 et le lieu historique du Fort-Chambly, sur l’avenue Bourgogne, les piétons seront invités à suivre de nouvelles consignes directionnelles de circulation. Les trottoirs seront à sens unique dans le but d’assurer le respect de la distanciation physique.

Ces mesures ont été mises en place pour répondre aux directives sanitaires du gouvernement du Québec en lien avec la situation de la COVID-19. Cela a pour but également d’améliorer les corridors de mobilité active.

La Ville de Chambly demande la collaboration des citoyens dans l’application de ces mesures temporaires afin de contribuer à la réduction des risques de propagation de la COVID-19. L’objectif premier de ces changements est de protéger la population, extrêmement nombreuse dans ce quartier, afin que chacun puisse profiter pleinement du charme du Vieux-Chambly cet été.

Demande citoyenne

Un citoyen de Chambly, Luc Baillargeon-Nadeau, a suggéré aux élus, lors de la période de questions de la séance du conseil municipal du 2 juin, de rendre l’avenue Bourgogne piétonne pendant les week-ends. Il a souligné que l’endroit est particulièrement prisé l’été, que les trottoirs ne font pas deux mètres de largeur, que les restaurateurs auraient possiblement besoin de plus d’espace pour leur terrasse et que la distanciation serait donc plus difficile.

Ce à quoi la mairesse, Alexandra Labbé, a répondu que les élus « avaient commencé à réfléchir à la situation dans le Vieux-Chambly » et que « des mesures seraient mises en place rapidement ». Elle a également assuré que « c’est une situation qu’on regardera évoluer et à laquelle on s’adaptera avec le temps. Il faudra sûrement s’y pencher à plusieurs reprises pour voir toutes les options et les solutions possibles ». (MV)

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de