La Saint-Valentin commerciale

Photo de Frank Rodi
Par Frank Rodi
La Saint-Valentin commerciale
Comment soulignez-vous la Saint-Valentin? (Photo : archives)

L’amour sous toutes ses formes

À l’instar du bouquet de fleurs, la friandise chocolatée, la soirée au resto ou la fin de semaine au spa demeurent des cadeaux que l’autre moitié aime recevoir à la Saint-Valentin. Mais comment ces commerçants se préparent-ils à la « fête de l’amour »?

Du côté de Chambly, FG Chocolatiers est actuellement en mode Saint-Valentin. « Avec Pâques et Noël, la fête du 14 février est souvent représentée par le chocolat », note la copropriétaire, Geneviève Leblanc, qui soutient que Pâques demeure l’événement attirant davantage la clientèle. Noël et la Saint-Valentin s’équivalent, bien qu’elles se préparent différemment. « Noël s’organise et s’étend sur plusieurs semaines, parfois à partir de la mi-novembre. La Saint-Valentin arrive vite en début d’année et se tient sur deux jours, les 13 et 14 février. C’est essoufflant! »

« C’est essoufflant! » -Geneviève Leblanc

10 % du chiffre d’affaires

Tout de même, cette fête de l’amour rapporte à la chocolaterie environ 10 % de son chiffre d’affaires annuel. Or, l’achalandage peut fluctuer année après année. Geneviève Leblanc précise : « Le commerce de la Saint-Valentin se partage entre les services hôteliers, les restaurants, les chocolateries et les fleuristes, selon le jour de la semaine. Cette année, le 14 février tombe un vendredi, c’est une moins bonne période pour nous et les fleuristes, mais plus profitable pour les escapades entre amoureux et les sorties au resto. Par contre, une Saint-Valentin en milieu de semaine, à travers le brouhaha des enfants, du travail et des repas à la maison…, du chocolat ou des fleurs, ça se donne bien! », d’ajouter celle qui gère FG Chocolatiers avec Frédéric de Villeneuve.

À Baño spa de Chambly, la relaxation, le bien-être et l’amour sont soulignés tout au long de l’année. « Nous avons la chance de travailler dans un tel milieu à l’année, raconte la copropriétaire, Annick Demers. En couple, entre amis ou en famille, notre clientèle vient prendre soin d’elle, se réserve du temps pour elle pendant toute l’année. » Cependant, Annick Demers et son associé, le copropriétaire Grégoire Pinard, avancent que pendant la période de la Saint-Valentin, l’expérience d’un massage dans une salle double (deux tables) est de plus en plus demandée. « C’est un concept qui gagne en popularité, que ce soit pour deux amis, pour un parent et son enfant, pour un frère et une sœur, ou encore en couple. »

La journée du 14 février se veut plus populaire que d’autres pour Baño spa, bien que la fête de l’amour ne soit pas soulignée de façon particulière. « C’est une période intéressante, avant, pendant et après, selon Grégoire Pinard. Souvent, les gens vont offrir une carte-cadeau pour la Saint-Valentin; par contre, le service ne sera pas consommé dans l’immédiat. » Le copropriétaire rappelle que la Saint-Valentin est l’occasion de souligner l’importance de l’amour dans la vie.

QUESTION AUX LECTEURS :

Quels commerces fréquentez-vous pour la Saint-Valentin?

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de