La relance économique

Photo de Jean-Christophe Noël
Par Jean-Christophe Noël
La relance économique
Anik Cormier, présidente de la CCIBC. (Photo : archives)

Ce n’est pas un secret pour personne, les commerçants en ont bavé depuis le début de la crise sanitaire. La relance économique est au cœur de leur intérêt en cette campagne électorale.

Au cours de la dernière année et demie, des entrepreneurs ont maintenu à bout de bras leur entreprise. Certains ont su maintenir la tête tout juste au-dessus de la marrée alors que d’autres ont fini par abdiquer devant la puissance de ce tsunami épidémique. La Chambre de commerce et d’industrie du Bassin de Chambly (CCIBC) est attentive plus que jamais. « En cette période d’élections fédérales, pour l’instant, la CCIBC ne peut que suivre de près la situation afin de pouvoir être à l’affût des informations, des promesses, des initiatives qui pourront avoir des impacts positifs ou négatifs auprès de ses membres. La relance économique étant déjà commencée, nous allons continuer à collaborer étroitement avec nos membres pour nous assurer de les accompagner aux meilleures de notre expertise afin qu’ils puissent profiter de toutes les opportunités qui leur sont offertes pour revenir à cette nouvelle ‘’normalité’’ tant attendue », indique Anik Cormier, présidente de la CCIBC qui sera tout ouïe au fil des semaines à venir.

Pénurie de main d’œuvre

Consciente de la pénurie de main-d’œuvre qui fait rage en ce moment, la CCIBC demeurera à l’affût de ce que proposeront les différents candidats afin de pallier au manque. « Avec le retour en classe des étudiants, nous allons mettre les bouchées doubles pour accompagner nos commerçants et faire face à ce nouveau défi en les mettant en lien avec les candidats potentiels qui sont à la recherche d’un emploi dans notre région », ajoute la présidente de la chambre.

Des commerçants unis

À travers la crise sanitaire, divers commerçants de Chambly et des environs se sont serrés les coudes à maintes reprises et avaient fait preuve d’ingéniosité pour réussir. La CCIBC assure qu’elle continuera à mettre de l’avant son initiative Un emploi local, c’est génial.

En octobre dernier, le concept du Chambly en boîte! avait vu le jour. L’élan venaient des commerçants dans le but de s’entraider. La boîte était livrée dans les quatre villes du bassin, soit Chambly, Carignan, Saint-Mathias-sur-Richelieu et Richelieu. Vendue au prix de 60 $, elle comprenait des produits exclusifs provenant de commerces locaux. Sébastien Dion, qui était président de la CCIBC, mentionnait alors que l’idée était partie d’une rencontre entre commerçants de Chambly. « Ils cherchaient une façon de conserver une visibilité malgré la fermeture de certains commerces », avait-il fait part. L’initiative avait fait fureur et cette première édition s’était entièrement écoulée. Plus tard, le regroupement était revenu à la charge avec une seconde édition. Cette fois, la boîte portait la thématique du temps des Fêtes.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires