La région de Chambly reçoit plus de 7 millions pour ses infrastructures

Photo de Frédéric Khalkhal
Par Frédéric Khalkhal
La région de Chambly reçoit plus de 7 millions pour ses infrastructures
Le chemin de la Grande-Ligne, à Carignan, a été désigné par les citoyens du Québec la pire route de la province en 2021. (Photo : courtoisie)

Le Programme de la taxe sur l’essence et la contribution du Québec permettent de voir une bonification de plus de 7,4 millions de dollars dans la circonscription de Chambly pour des infrastructures municipales.

Dans le cadre de la bonification du Programme de la taxe sur l’essence et de la contribution du Québec (TECQ 2019-2023), la ministre des Affaires municipales et de l’Habitation, Andrée Laforest, ainsi que le député de Chambly, Jean-François Roberge, ont annoncé qu’une somme de 7 435 864 $ permettra à 5 municipalités de la circonscription de Chambly d’effectuer des travaux sur leurs infrastructures municipales. Richelieu bénéficiera de 456 584 $, Saint-Mathias-sur-Richelieu de 405 125 $, Chambly 3,5 millions de dollars, Carignan 1,2 millions de dollars et Saint-Basile-le-Grand 2 millions.

« En appuyant financièrement les municipalités dans leurs travaux d’infrastructures, notre gouvernement démontre qu’il est à l’écoute des régions et qu’il a la volonté de s’investir pour maintenir des services de qualité pour les citoyennes et les citoyens. C’est aussi une façon pour nous d’accélérer la relance économique dans chacune de nos belles régions. C’est majeur! Ce sont près de 500 M$ de plus que nous rendons disponibles pour la réalisation de projets porteurs qui auront des retombées positives et j’en suis très fière! », d’indiquer Mme Laforest.

Soulignons que la ministre Laforest a annoncé, le 5 juillet dernier, une bonification de la contribution du gouvernement du Québec de 496 millions, contribution équivalente à celle déjà confirmée par le gouvernement du Canada. Ainsi, près de 1 milliard de dollars ont été ajoutés à l’enveloppe de ce programme, qui est maintenant de plus de 4,4 milliards.

Travaux d’infrastructures
Cet investissement s’inscrit dans la volonté du gouvernement de stimuler la relance économique dans toutes les régions du Québec en soutenant la réalisation de projets qui répondent aux priorités des municipalités. Les nouvelles sommes leur permettront de financer encore plus de travaux d’infrastructures municipales, notamment ceux liés à l’eau potable, au traitement des eaux usées et à la voirie locale.

« C’est pour moi une grande fierté d’annoncer aux municipalités de Chambly la part importante qui leur revient dans le cadre du Programme de la TECQ. Notre gouvernement se mobilise et déploie les grands moyens afin que soient mises en place des infrastructures municipales de qualité chez nous et dont la réalisation vient appuyer la vitalité économique de Chambly », d’ajouter M. Roberge.

La grogne à Carignan
Les infrastructures de la région ne se plaindront pas de ce soutien financier. En effet, après une campagne d’un mois, les citoyens du Québec ont fait entendre leurs voix et c’est le chemin de la Grande-Ligne, à Carignan, qui se retrouve au sommet du palmarès CAA-Québec 2021 des pires routes de la province.

Ce palmarès annuel offre un outil citoyen pour attirer l’attention des dirigeants sur l’état du réseau routier de la province.
« Le palmarès Les pires routes du Québec permet à la population d’envoyer un message aux décideurs quant à l’état déplorable des routes, souligne Sophie Gagnon, vice-présidente, affaires publiques et sécurité routière de CAA-Québec, l’organisateur du palmarès. Nous assurerons un suivi auprès des autorités concernées d’ici quelques mois afin de communiquer au public les actions mises en place pour améliorer les routes ciblées. »

Rappelons aussi que le Québec arrive tristement en tête de peloton au pays quant au coût annuel moyen supplémentaire qu’impose le mauvais état des routes pour les véhicules.
Faits saillants

Le financement de la bonification du gouvernement du Québec au Programme de la TECQ 2019-2023 s’inscrit dans le Plan québécois des infrastructures 2021-2031.
Ce dernier prévoit des investissements de plus de 7,5 G$ dans le secteur des infrastructures municipales, sous la responsabilité du ministère des Affaires municipales et de l’Habitation (MAMH).
En juin 2019, le gouvernement du Québec a annoncé un financement conjoint de plus de 3,4 milliards pour les infrastructures municipales dans le cadre du Programme de la TECQ 2019-2023. (FK)

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires