La magie de Noël revisitée par Marc Hervieux

Par andrecorbeij
La magie de Noël revisitée par Marc Hervieux

Le ténor Marc Hervieux sera à Chambly le mardi 24 novembre pour présenter son concert de Noël. L’événement est organisé dans le cadre d’une levée de fonds au profit du Club Optimiste et servira à financer différents concours de talents amateurs.

Marc Hervieux connaît une grande popularité au Québec comme chanteur d’opéra certes, mais aussi comme chanteur populaire. Avec son concert de Noël, Marc Hervieux fera une grande place aux anecdotes et souvenirs de famille.

Pour Marc Hervieux, le temps des fêtes lui «brasse les émotions».

«Mon père est décédé l’avant-veille du Jour de l’an 1988. Il avait un amour infini pour Noël. C’était sa fête préférée de l’année. Il gagnait sa vie modestement. Il travaillait très fort durant l’année pour pouvoir offrir un cadeau à chacun de ses enfants. Il était fier de nous les offrir et de se retrouver en famille autour de la table», explique ému Marc Hervieux.

L’avant-veille du décès de son père, Marc Herveux s’est retrouvé à son chevet avec les autres membres de sa famille.

« Ça faisait un bout de temps qu’il était dans un état comateux. Il était branché de partout et on savait que la fin approchait. Quand nous sommes entrés dans sa chambre,  il était assis. Nous avons sorti les guitares et chanté. Le lendemain, il retombait dans le coma et il est parti quatre jours plus tard », poursuit M. Hervieux.

À  cette période, le ténor avait déjà commencé à écrire avec des collaborateurs des chansons de Noël pour ses enfants et une chanson qui parle de son père, évoquant le premier Noël après avoir perdu un être cher.

Le spectacle que présentera Marc Hervieux offrira un mélange d’airs de Noël traditionnels, des grands classiques tels Ça berger à Minuit Chrétien, en passant par Jesus Bambino à Ave Maria. Il proposera également un medley de rigodons et des chansons populaires comme White Christmas et des compositions comme Mes trois Anges, composés pour ses filles.

La chanson à ma table parle de tolérance et de respect des traditions particulières et propres à chaque peuple.

« Noël est un temps de réjouissance et de partage. Je pense que c’est une période où l’on doit s’ouvrir aux autres. Dans la nouvelle réalité d’aujourd’hui, pourquoi se déchirer à se dire : ce n’est pas ma tradition, ne fait pas si ou ne fais pas ça. Pourquoi ne faisons-nous pas juste se parler et se raconter chacun nos traditions et respecter celles de l’autre, dans un esprit de partage? », lance Marc Hervieux.

Souvenirs de Napoléon Bisson

Marc Hervieux a eu la chance de rencontrer le baryton chamblyen Napoléon Bisson, décédé en 2008 et au auquel on a rendu hommage récemment dans le cadre du concert 400 ans d’opéra.

« C’était un personnage magnifique. Il avait une voix extraordinaire. J’ai eu la chance de chanter avec lui dans des funérailles à l’église de la Visitation à Montréal. Il était parti de Chambly en autobus. Il avait chanté l’<I>Agnus Dei<I> de Bizet. Cette chanson demande de la voix et il a chanté ça comme un Samson! Je conserve un souvenir impérissable de cette rencontre ».

Virtuoses

Marc Herveux procède actuellement à l’enregistrement d’une nouvelle émission qui sera diffusée à Ici Radio-Canada.

«Je coanimerai nouvelle émission Virtuoses avec Grégory Charles. On va faire découvrir des jeunes talents notamment au piano, au violon. Mes prochains 45 jours vont être bien remplis. Le jour, je serai en enregistrement et le soir, en concert. Je suis content d’avoir une belle équipe qui m’aide à réaliser tous mes projets», explique Marc Hervieux.

Le chanteur travaille présentement sur deux projets de disque, dont un premier de chansons populaires prévu pour l’automne 2016. Le prochain disque classique de Marc Hervieux sortira à l’automne 2017.

Pour son concert à Chambly, Marc Hervieux sera entouré d’une pianiste et d’un violoniste. Pour se procurer des billets, on communique avec Jean Lalonde au 514-668-4624 ou à la Librairie Larico de Place Chambly.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
1 Commentaire
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Serge Wistaff
Serge Wistaff
4 années

« On veut limiter l’exode des jeunes ménages, des personnes âgées et de tous ceux entre les deux, en développant des stratégies et des projets pour répondre à leur besoin en abordabilité et en comblant le vide dans l’offre résidentielle. » Le projet COGIR pourquoi ça n’avance pas ?