La LHSCE en péril

Par andrecorbeij
La LHSCE en péril

La Ligue de hockey senior élite des Cantons-de-l’Est (LHSCE) a dû cesser ses activités en raison du départ de deux de ses équipes, dont la formation vedette des Maroons de Waterloo, qui quitte pour joindre les rangs de la Ligue de la Mauricie.

Après des rumeurs persistantes concernant le démantèlement de l’organisation, l’entraineur-chef des Maroons, Michel Deschamps, a confirmé en entrevue au Journal de Chambly que l’équipe championne en titre de la ligue avait demandé et obtenu son transfert dans la ligue de la Mauricie.

« C’est réglé. Le 11 juin à Granby, nous officialisons les détails lors d’une conférence de presse », précise Michel Deschamps.

Parmi les raisons qui ont motivé le départ des Maroons de la ligue, Michel Deschamps évoque le départ de Windsor de la LHSCE, qui avait reçu son acceptation pour jouer en Mauricie.

«Vous pouvez oublier la LHSCE cette année. Avec le peu d’équipe qui reste, je ne sais pas où ils vont évoluer», lance Deschamps.

 Pas de saison pour 2015-2016

Appelé à réagir sur le sujet, le président de la LHSCE, Daniel Bergeron, a affirmé que l’avenir de la ligue est sérieusement remis en question.

«Avec les demandes d’adhésion de certaines de nos équipes dans la ligue de Mauricie, nous devons suspendre nos activités. Waterloo et Windsor ont officialisé leur départ. C’est sûr que ça hypothèque la viabilité de notre ligue. Pour l’instant, avec les propriétaires des équipes, nous avons convenu d’essayer de voir s’il n’y aurait pas un moyen de poursuivre à l’intérieur d’une autre ligue », explique Daniel Bergeron.

Celui-ci a d’ailleurs confirmé qu’il n’y aura pas de prochaine saison dans la LHSCE.

Si certaines équipes ont obtenu le feu vert de la ligue de la Mauricie, il en est autrement pour d’autres. Le Plaza de Marieville avait demandé de joindre la Ligue de la Mauricie, mais par vote majoritaire, les gouverneurs ont refusé, tout comme pour l’équipe de Lac-Mégantic.

«L’un des facteurs qui ont motivé cette décision est l’éloignement de ces villes», explique Michel Deschamps.

Nouveau défi

Selon l’entraineur des Maroons Michel Deschamps La Ligue senior de la Mauricie était déjà en opération séduction avec son équipe.

« Elle aime notre style de jeu qui colle bien la sienne», lance-t-il.

Deschamps portera donc un nouveau chapeau pour la prochaine saison. Il ne sera plus propriétaire, mais plutôt directeur général et entraineur. Les Maroons sont déjà au travail pour rebâtir une équipe qui aura le profil pour évoluer en Mauricie.

« Je suis déjà en mode recrutement. Ça va brasser beaucoup plus dans la Ligue de la Mauricie. Notre clientèle apprécie le style de hockey robuste et on va leur donner une équipe avec le profil requis. J’ai déjà ciblé six très bons joueurs de Marieville qui pourraient venir jouer à Waterloo », conclut Deschamps.

Ce dernier quitte la LHSCE à regret, car sa mort signifierait pour plusieurs joueurs la fin du hockey.

« Avec maintenant une seule ligue senior, on ne peut plus aligner autant de joueurs avec un statut particulier. Ça m’oblige déjà à éliminer des joueurs de ma liste pour respecter la nouvelle réglementation. J’aurai des choix déchirants à faire », conclut Deschamps.

Les Maroons de Waterloo ont convoqué les médias  le 11 juin à 18 h, au Pub Saint-Ambroise de Granby, pour dévoiler tous les détails de leur entrée dans la Ligue senior de la Mauricie.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires