La destination vacances

Photo de Chloé-Anne Touma (Initiative de journalisme local)
Par Chloé-Anne Touma (Initiative de journalisme local)
La destination vacances
La fréquentation du site du Fort-Chambly a doublé en un an. (Photo : Chloé-Anne Touma)

Le Vieux-Chambly se montre prêt à accueillir les vacanciers pour un autre été.

Cette année, en plus de conserver ce qui a fait ses preuves lors de la saison estivale précédente, la Ville bonifie son offre pour égayer les vacances des Chamblyens et des touristes.

Des spectacles

« Chambly propose plusieurs nouveautés cette année, notamment quant à l’animation, car les normes sanitaires qui limitaient le champ des possibilités sont maintenant levées. Toute la programmation des spectacles peut ainsi reprendre! », se réjouit la mairesse de Chambly, Alexandra Labbé, en entrevue avec le journal. Rappelons qu’avant la pandémie, des spectacles étaient donnés au parc des Ateliers les mercredis soirs. « Cette activité est relancée et on y ajoute les soirées Panorama les samedis, une nouveauté. »

« Chambly propose plusieurs nouveautés cette année (…) » – Alexandra Labbé

Du mobilier invitant

Le brumisateur, auparavant installé à la place de la Seigneurie, se trouvera désormais sur le site du Pôle culturel. « Les tables, les chaises et les maisonnettes avaient beaucoup plu lors des précédents étés », de mentionner Mme Labbé. Cette fois-ci, la Ville propose également des chaises berçantes, et pas n’importe lesquelles : « Il s’agira d’une installation immersive, baptisée ‘‘Bercer le temps’’ et qui impliquera de la musique et un studio d’enregistrement mobile, le tout sur l’esplanade du Pôle, les 5, 7, 9 et 10 juillet. »

Stimuler le commerce dans le secteur

Ayant consulté les commerçants du Vieux-Chambly, la Ville a décidé d’optimiser et de prendre en charge la fermeture des rues pour favoriser le déploiement et l’accès aux activités estivales du secteur. « On va donc proposer une formule clé en main, réservant deux fins de semaine pour la fermeture des rues. » La première s’animera selon le thème de « la fête foraine », du 15 au 17 juillet. La deuxième aura « la plage » pour thématique, du 19 au 20 août. « C’est une autre grande nouveauté qui amènera toute une animation de rue », de préciser Mme Labbé.

Questionnée à savoir si des initiatives homologues étaient prévues pour valoriser aussi les commerces du territoire qui ne sont pas concentrés dans le centre-ville, Mme Labbé répond que « la Municipalité doit aider l’ensemble de ses citoyens, mais l’aide directe ne peut toujours être apportée à tous. Je pense que l’aide financière qui a été accordée dans le cadre de la relance économique a profité à l’ensemble des commerçants. Nous avons fait partie des rares villes à investir ainsi l’enveloppe COVID, et aucun commerçant n’a été exclu des bénéficiaires. Pour aider le commerce local et la vitalité économique, il faut attirer les visiteurs d’une façon ou d’une autre, et on le fait avec le centre-ville, en espérant qu’ils se déplaceront aussi autour. Sinon, nous offrons aux commerçants, même hors centre-ville, la possibilité de faire découvrir leurs services au moyen de kiosques sous des chapiteaux, et de camions-cuisine, durant les deux fins de semaine prévues à cet effet. »

Une fréquentation qui a doublé

Notons qu’entre les mois de mai et d’octobre 2021, selon ce qu’a rapporté l’Agence Parcs Canada au journal, ce sont un peu plus de 300 000 visiteurs qui ont profité des différentes installations le long des berges du canal de Chambly, « ce qui constitue une hausse significative de la fréquentation », a commenté l’Agence. Durant cette période, le lieu historique national du Fort-Chambly a accueilli 22 134 visiteurs, et 13 042 l’année précédente. La fréquentation a donc presque doublé en un an. « C’est assez impressionnant », commente la mairesse. Notons que le site avait connu une période d’ouverture réduite en raison de la pandémie, de mi-juillet à septembre, en 2020.  N’empêche, l’engouement pour le tourisme à Chambly n’a cessé de croître, et la fréquentation du parc urbain du Fort-Chambly se mesure à environ 100 000 à 120 000 visiteurs chaque année. Comment la mairesse explique-t-elle l’intérêt que l’on porte à sa ville? « Je pense que le bassin est d‘un attrait indéniable. Notre richesse patrimoniale et historique, rien qu‘avec le fort et le canal, deux incontournables, et le côté authentique de Chambly, y sont aussi pour quelque chose. Certains diront qu’il est parfois peu pratique de devoir s’y déplacer à pied par endroits, mais je pense que nous avons des aménagements piétons très agréables dans le Vieux-Chambly. Pensons à la Riveraine, qui est très plaisante à parcourir à pied ou à vélo. Le réseau de mobilité active de Chambly est aussi très impressionnant! Et finalement, les Chamblyens, qui sont très accueillants », de souligner la mairesse.

Pour obtenir plus d’informations quant aux activités récréotouristiques, culturelles, sportives et de plein air à Chambly, les touristes et les citoyens peuvent se rendre au bureau d’accueil touristique, situé au 1577, avenue Bourgogne.

Partager cet article