La Coupe Stanley à Chambly

Photo de Jean-Christophe Noël
Par Jean-Christophe Noël
La Coupe Stanley à Chambly
Mathieu Joseph a présenté la Coupe Stanley aux citoyens de Chambly. (Photo : Jean-Christophe Noël)

Le hockeyeur chamblyen Mathieu Joseph a fait profiter la municipalité de sa récente conquête de la prestigieuse Coupe Stanley.

Environ 500 personnes se sont massées au Centre sportif Robert-Lebel dans le cadre de l’événement privé organisé par l’Association du hockey mineur de Chambly. Petits et plus grands ont salué l’occasion en immortalisant le moment au côté du hockeyeur tout sourire. « Il ne faut jamais que tu abandonnes et persévérer même si ce n’est pas toujours rose. Si tu es passionné, tu peux aller au bout de tes rêves », dit au journal Mathieu Joseph en guise de message envers la jeunesse.

Pour une seconde année consécutive, le Chamblyen de 24 ans a touché le précieux joyau. Cette fois, trop puissant, le Lightning de Tampa Bay avait éliminé les Canadiens de Montréal en cinq parties, il y a un mois. « Mes deux premiers points en série sont marquants. Le fait que notre gardien (Andreï Vassilevski) a volé en quelque sorte la game 2 a changé la série. En général, juste d’avoir joué au Centre Bell, en finale contre les Canadiens, c’est quelque chose de très spécial pour moi », synthétise le hockeyeur avant de monter sur scène afin de parler à son public venu s’inspirer de ses paroles.

Élus municipaux

Parmi les gens présents se sont trouvés certains élus de la Ville. La mairesse Alexandra Labbé et les conseillers municipaux Serge Gélinas, Richard Tétreault et Carl Talbot étaient de la partie. Ne se prétendant pas nécessairement une grande fan de hockey, Mme Labbé reconnaît la ‘’fibre hockey’’ qui définit et tisse l’ADN de nombreux Québécois. « L’image forte que je retiens pour les jeunes Chamblyens est que quand tu veux, tu peux. Il faut mettre de l’effort, de l’entraînement et travailler fort. Quand on est jeune et qu’on aspire à quelque chose et, qu’on n’a pas de modèle concret, c’est plus difficile de rêver. Là, on a un rêve en chair et en os », exprime avec enthousiasme la première magistrate.

« Il représente la plus belle source de motivation pour les jeunes qui sont présents aujourd’hui », fait part Serge Gélinas, conseiller du 5e district. Il souligne au passage le fait exceptionnel que trois joueurs issus du bassin de Chambly se soient taillés une place dans la LNH ou, caressent à tout de moins celle-ci. Outre Mathieu Jospeh, son frère Pierre-Olivier des Penguins de Pittsburgh et Rapahël Lavoie qu’il ne serait pas surprenant de voir avec les Oilers de Edmonton cette année découlent de Chambly.

Carl Talbot, conseiller du 1er district n’en était pas à son premier flirt avec la Coupe Stanley. Son cousin Maxime Talbot avait marqué les deux filets de son équipe lors de la septième rencontre de la finale contre les Red Wings de Detroit en 2009, sacrant les Penguins de Pittsburgh grands champions. « C’est une fierté pour Chambly. C’est un petit gars de chez nous. Je n’aurais jamais manqué ça », ajoute M. Talbot qui arborait pour l’occasion un chandail original de Bruno Gervais du temps où celui-ci s’alignait avec Tampa Bay.

Hockey mineur

C’est l’équipe de l’Association du hockey mineur de Chambly qui a savamment orchestré l’opération. « C’est un événement extraordinaire et historique. Les jeunes qui ont répondu très rapidement à l’événement en sont la preuve », termine Daniel Goedike, président de l’Association.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires