Une championne canadienne de racquetball en visite à Chambly

Photo de Martine Veillette
Par Martine Veillette
Une championne canadienne de racquetball en visite à Chambly
Pierre Morin, Michel Gagnon, Frédérique Lambert et Pierre Yves Roy, au Centre sportif Chambly. (Photo : Martine Veillette)

La championne canadienne de racquetball, Frédérique Lambert, était de passage au Centre sportif Chambly afin de s’adonner à son nouveau passe-temps, le pickleball. Elle compte renouveler l’expérience.

L’athlète de 28 ans était accompagnée de son entraîneur Michel Gagnon. Ensemble, ils ont joué avec Pierre Morin, président du club de pickleball de Chambly, ainsi que Pierre Yves Roy, également du club.

Frédérique Lambert, qui s’exerce au racquetball depuis toujours, s’est découvert une passion cette année pour le pickleball. Son entraîneur explique que cet été, en raison de la pandémie et du confinement, tous les centres où ils s’entraînent étaient fermés. « On s’est dit pourquoi ne pas s’acheter un filet? On s’est rendus dans une cour d’école et on a tracé des lignes au sol », explique M. Gagnon. C’est ainsi que l’athlète et l’entraîneur ont commencé à jouer au pickleball.

Selon M. Gagnon, la différence entre les deux sports, qui se pratiquent tous les deux avec une raquette et une balle, est le power. « Au racquetball, il n’y a pas de filet. On joue plus bas. Les stratégies ne sont pas les mêmes », soutient-il.

Frédérique Lambert et M. Gagnon soulignent que le pickleball est un sport accessible à tous. De plus, ils estiment que c’est une discipline qui cause moins de blessures et qui continuera de gagner en popularité.

« C’est vraiment incroyable comme endroit. » – Frédérique Lambert

Invitation

L’athlète de Montréal avait été invitée par le club de pickleball de Chambly pour venir essayer le centre intérieur. « C’est vraiment incroyable comme endroit. Les courts sont bien faits, c’est lumineux, les plafonds sont hauts. C’est parfait pour pratiquer le pickelball », affirme l’athlète, qui s’exerçait pour la première fois à ce sport à l’intérieur.

Celle qui étudie également en médecine affirme avoir eu la « piqûre » pour ce nouveau sport et souhaite éventuellement participer à des tournois. Mais comme tout est arrêté en raison de la COVID, elle verra ce qui s’offrira à elle. L’athlète affirme toutefois qu’elle reviendra au centre à Chambly, qu’elle recommande fortement.

Pour le président du club, la présence d’une athlète d’élite pourrait permettre à l’organisation d’élever son niveau de jeu.

Pour le propriétaire du centre, Jean-François Pelchat, de Domo Prestige, la présence de Frédérique Lambert lui confirme que son centre répond aux plus hautes normes.

Le centre

M. Morin définit l’endroit comme le « paradis du pickleball ». La présence de ce centre unique au Québec, voire au Canada, permettra, croit-il, de développer davantage le sport à Chambly et dans la région.

Le centre sera accessible à la centaine de membres du club de Chambly trois fois par semaine à compter de l’automne. M. Pelchat estime qu’il sera complété en septembre. Il reste à y installer certains éléments et des correctifs à apporter.

L’entreprise Domo Prestige, propriétaire du centre, déménageait son siège social à Chambly. Le terrain avait l’espace pour y aménager également un centre sportif, comprenant quatre terrains de pickleball et une surface de hockey de terrain. « Un de nos partenaires joue au dek hockey. On a installé une surface pour ce sport. Ensuite, Pierre Yves Roy nous a convaincus de consacrer l’espace disponible au pickleball. C’est un sport prometteur », explique M. Pelchat.

De plus, le Centre sportif Chambly a été pensé pour accueillir également les athlètes de parapickleball, qui se déplacent en fauteuil roulant.

Découvrir le sport

Les personnes intéressées à pratiquer ce sport peuvent réserver une plage horaire et louer l’équipement sur place. Une boutique sera aussi ouverte à l’intérieur du centre prochainement.

De plus, une académie, avec quatre professionnels, permettra à ceux qui souhaitent découvrir ou améliorer leur technique de suivre des cours. « Ça permettra aux gens d’apprécier le sport plus vite », soutient M. Pelchat.

Une journée portes ouvertes est également prévue le 23 août de 9 h à 10 h 30. Les adeptes pourront ainsi découvrir le centre.

 

Le pickleball

Selon la Fédération québécoise de pickleball, il s’agit d’un mélange de plusieurs sports dont le tennis, par ses mouvements, le badminton, pour les dimensions du terrain, le tennis de table, pour la raquette à surface rigide et le racquetball, pour la dimension de la raquette. De plus, la balle trouée est en plastique un peu comme celle utilisée pour le hockey Cosom.

Le pickleball se joue en double et en simple, à l’intérieur comme à l’extérieur, sur une surface dure, et ce, douze mois par année.

Le but du jeu est d’envoyer la balle dans l’aire de jeu de l’adversaire sans que ce dernier puisse la retourner, de manière à compter le plus de points possible. Les règlements font en sorte de favoriser les échanges.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
1 Commentaire
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
trackback
Une championne canadienne de racquetball en visite à Chambly | Club de Pickleball Chambly
3 mois

[…] Vous pouvez aller lire l’article complet dans le journal de Chambly en cliquant sur le lien suivant:  https://www.journaldechambly.com/la-championne-canadienne-de-racquetball-en-visite-a-chambly/ […]