Jeux équestres du Québec : une 4e place pour la Rive-Sud

Jeux équestres du Québec : une 4e place pour la Rive-Sud

Une 4e place sur 9 équipes demeure un bon résultat pour l’équipe de la Rive-Sud.

Crédit photo : courtoisie

L’équipe représentant la région de la Rive-Sud a remporté la 4e place lors des Jeux équestres du Québec tenus à Bromont du 21 au 23 septembre derniers.

La délégation de la Rive-Sud, dirigée par Éliane Aitkens et Jade Barsalou, a obtenu un total de 34 points. C’est l’équipe de Laval-Lanaudière-Laurentides qui a décroché le trophée de ces 23es Jeux du Québec avec un score de 72 points, suivie de l’Estrie, 49 points, et de la région du Sud-Ouest, 44 points. Neuf équipes ont participé à cette compétition.

Laure Chazerand, coordonnatrice des communications pour Cheval Québec, attribue le résultat à la forte délégation de Laval-Lanaudière-Laurentides : « Ils étaient numériquement plus importants que l’équipe de la Rive-Sud, mais celle-ci est très bien sortie avec la 4e place et elle a quand même gagné plusieurs médailles de bronze dans de nombreuses disciplines. »

L’équipe de la Rive-Sud a décroché en tout 17 médailles, soit 2 en or, 9 en argent et 6 en bronze. « C’est une compétition d’équipe, détaille Laure Chazerand. Les cavaliers qui ont remporté les médailles à titre individuel rapportent des points à l’équipe. Les médailles correspondent à un nombre de points X au bénéfice des équipes. »

Rien que des cavalières

Fait à noter, toutes les médailles ont été gagnées par des cavalières. Marianne Mouron, de Carignan, a pu obtenir une médaille d’argent en Chasse « Grand Poney ». Les autres participantes proviennent de différentes municipalités de la grande Rive-Sud, incluant Montréal. Il s’agit de : Jasmine Pavez-Buist, Émy Gagnon Gélinas, Naier Chen, Marie Audet, Alexandra Mignacca, Anne-Sophie Duceppe, Isabelle Kemp, Charlotte Pacull, Charlotte Lambert, Audréanne Fontaine, Julie Sauvé Bouchard, Jasmine Pavez-Buist, Frédérique Burelle-Jeannotte, et Lili Rose Primeau.

17 fois championne

Compte tenu du palmarès historique qu’elle a réalisé depuis 22 ans, la Rive-Sud avait pourtant des chances de se hisser au premier rang et de gagner pour la 18e fois le trophée.

Laure Chazerand note que plusieurs raisons peuvent expliquer cet exploit au cours des deux dernières décennies : « En ce qui concerne les cavaliers, c’est une grosse équipe par rapport à quelques autres formations; l’équipe de la Rive-Sud a un grand territoire, une association qui accomplit du bon travail sur le plan du développement du sport équestre. »

Si la Rive-Sud n’a pas pu obtenir un 18e trophée, cela pourrait venir du fait que, affirme Laure Chazerand, « les autres équipes, particulièrement celles de Laval-Lanaudière-Laurentides et de l’Estrie, ont déjà démontré leur savoir-faire en remportant le trophée de Champion tant convoité ».

« L’équipe de la Rive-Sud est très bien sortie avec la 4e place et elle a quand même gagné plusieurs médailles de bronze dans de nombreuses disciplines. » – Laure Chazerand

Et il y a aussi « tout le côté sport : l’athlète peut bien se lever le matin et ne performe pas. Oui, il y a la préparation et ils ont concouru toute la saison dans leurs circuits régionaux; ils font partie des meilleurs de leur région. Mais quand la grande finale arrive, il y a le trac. »

L’image du centaure

Ce stress pourrait aussi jouer dans le comportement du cheval. Dit autrement, le résultat ne dépend pas seulement du cavalier ou du cheval pris séparément. « C’est une équipe. Et c’est un mythe de croire que c’est le cheval qui fait tout. Ce sont deux athlètes ensemble. Le cheval a une très grande sensibilité; alors si vous êtes tendu, ça se peut que le cheval le soit aussi. C’est l’image du centaure, c’est l’osmose. »

Cinq disciplines étaient au programme : chasse, épreuves combinées, équitation, dressage, saut d’obstacles. Notons que parmi les membres de la délégation de la Rive-Sud dirigée par les chefs d’équipe Éliane Aitkens et Jade Barsalou, on trouve Laurie Lainesse (Chambly), Liam Loisy (Rougemont), Rose Noiseaux, Laurence Noiseux, Catherine Dussault, Alexanne Dussault (Marieville), Emmanuelle Julien, Rosemarie Tremblay, Alexanne Roy, Naomy Beaulieu ( Carignan).

D’autres cavalières de notre région immédiate ont représenté l’Estrie. Il s’agit de Frédérique Lemay et Audrey-Maude Mekkelholt (Carignan), et Sarah Bennacer-Langlois (Chambly).