Jean-Philippe Thibault : candidat indépendant dans le deuxième district

Photo de Jean-Christophe Noël
Par Jean-Christophe Noël
Jean-Philippe Thibault : candidat indépendant dans le deuxième district
Jean-Philippe Thibault se présente à titre de candidat indépendant dans le deuxième district. (Photo : courtoisie - réseaux sociaux)

En marge des élections municipales qui se dérouleront le 7 novembre prochain, Jean-Philippe Thibault annonce sa candidature à titre d’indépendant pour le poste de conseiller municipal du district du Bassin (#2).

Le candidat dit avoir choisi Chambly pour y fonder sa famille en 2016, une ville qu’il considère charmante et attrayante avec un centre-ville rempli d’histoire, sur le bord de l’eau. Père de trois jeunes garçons, il a à cœur le caractère familial de la municipalité. « Les décisions que nous devons prendre pour le Chambly de demain auront un impact direct sur nos enfants. Je souhaite leur laisser une ville remplie d’opportunités, de grands espaces verts, un modèle en matière d’environnement. Il y a un moyen de trouver une synergie entre le développement durable, l’environnement, le caractère historique de cette ville et l’urbanisme, fait-il valoir. Je voudrais que les choses changent, dans le meilleur intérêt des citoyens. Il faut continuer à revitaliser certains secteurs pour injecter un nouveau souffle à l’économie locale et renouveler l’intérêt pour des services de proximité. »

Pourquoi comme indépendant ?

Selon M. Thibault, l’objectif premier de tout conseiller municipal devrait être d’amélioré la qualité de vie des citoyens, point final. « Les seules personnes à qui je devrais rendre des comptes sont les résidents, mes voisins. Libre de la contrainte que constitue la ligne de parti, je vais avoir la possibilité de présenter les intérêts de mes électeurs de façon pragmatique et
efficace. »

Au sein du district, ses préoccupations sont : l’avenir du golf, les problèmes de circulation de la rue Daigneault, le manque de parc pour les familles de ce secteur, le besoin d’accès publique au cours d’eau comme le bassin et la rivière l’Acadie et les nombreux enjeux de sécurité routière. « Je peux vous garantir que je vais être à l’écoute des inquiétudes et que je vais faire tout mon possible pour améliorer la qualité de vie. J’entends me battre pour les citoyens jusqu’au bout. »

 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires