Jamais trop jeune pour ramasser

Photo de Jean-Christophe Noël
Par Jean-Christophe Noël
Jamais trop jeune pour ramasser
Première rangée, de gauche à droite : Clara Leduc et Charlie Allard. Deuxième rangée, de gauche à droite : Naomie Bibeau, Aurélie Desautels et Mariane Elbaze. (Photo : courtoisie)

Elles ne sont qu’en quatrième ou cinquième année, mais ces cinq Richeloises font déjà leur part en tant que citoyennes en contribuant à conserver leur ville propre.

Elles ont choisi de faire du bien à l’environnement au sein duquel elles évoluent. Visant à « aider la planète », c’est le 11 juin prochain qu’aura lieu ce que les cinq amies de l’école de Richelieu ont baptisé la Journée ramassage de déchets. « On est à côté d’une rivière. Les déchets qui vont dans la rivière se ramassent dans le fleuve Saint-Laurent. Ensuite, ils vont dans l’océan et les animaux vont en manger, et en mourir », décortiquent en chœur Aurélie Desautels et Clara Leduc, présentes pour parler au journal de leur initiative. Elles ajoutent que les déchets ingurgités par les animaux sont plus tard retransmis à l’humain, complétant la chaîne néfaste.

« Le projet vient vraiment d’elles et ce sont elles qui prennent les décisions. » – Éric Desautels

Les comparses souhaitent rassembler une cinquantaine de participants qui viendront leur prêter main-forte. Différents parcs leur seront attribués. Auparavant, le projet a été présenté à la Ville afin d’être approuvé. En un premier temps, l’idée a été vendue à Claude Gauthier, maire de Richelieu. Puis, en second lieu, les filles l’ont exposée lors de l’un des Déjeuners du maire. « C’était un peu gênant, mais étant donné que c’était notre deuxième fois, on savait bien nos textes », expriment avec fierté les deux Richeloises, qui aimeraient voir cet événement se transformer en tradition annuelle. « Le projet vient vraiment d’elles et ce sont elles qui prennent les décisions. On est là pour les soutenir et les encadrer », exprime Éric Desautels, papa d’Aurélie.

Le Centre d’interprétation des énergies renouvelables (CIER) de Richelieu aidera à l’événement. La Ville contribuera également en fournissant des gants, des sacs et des chapiteaux. Une collation sera remise sur place à ceux qui se dévoueront à la tâche.

Partager cet article