Jacob Gaucher honoré pour son excellence académique

Jacob Gaucher honoré pour son excellence académique

Le Richelois Jacob Gaucher en compagnie du directeur général des Canadiens de Montréal, Marc Bergevin

Crédit photo : CHC – OSA Images

L’attaquant des Gaulois de Saint-Hyacinthe, originaire de Richelieu, Jacob Gaucher, a été l’un des 28 lauréats du Programme de bourses des Canadiens de Montréal pour son excellence académique.

Il a reçu une bourse de 1 500 $ pour souligner ses efforts sur les bancs d’école.

Jacob Gaucher, qui a célébré son 17e anniversaire le 9 mars, étudie présentement au baccalauréat en Administration, profil finances, à l’Université du Nouveau-Brunswick.

Il a terminé ses deux premiers cours avec d’excellentes notes. Il a obtenu 95 % en Introduction à la microéconomie et 94 % en Administration.

Il s’agit de la deuxième fois que Jacob Gaucher obtient une bourse de la part du Programme de bourses des Canadiens. L’an dernier, il a été honoré par le Tricolore grâce à sa moyenne générale de 97 % en 5e secondaire, même s’il avait sauté une année.

Gaucher a toujours accordé une grande importance à ses études, même s’il performe également à un haut niveau sur la glace.

« C’est sûr que j’aimerais un jour pouvoir gagner ma vie au hockey professionnellement, avait-il affirmé. Sinon, j’envisage des études en finance ou en droit pour avoir un emploi bien rémunéré et que j’aime beaucoup. »

Succès sur la glace

Gaucher en est à sa deuxième saison dans la Ligue de hockey midget AAA du Québec.

En 34 parties avec les Gaulois, il a obtenu 16 buts et 18 mentions d’assistance.

Il a également porté les couleurs des Foreurs de Val-d’Or, pendant dix parties cette saison. Les Foreurs avaient fait de lui une sélection de 2e tour au repêchage de cet été, qui se déroulait à Saint-Jean, au Nouveau-Brunswick.

« Très bon gabarit, très bonne tête de hockey. Il va pouvoir allier offensive et défensive », avait décrit le dépisteur en chef des Foreurs, Richard Liboiron, via la page Twitter de l’équipe, lors du repêchage.