Isabelle Richer entame sa réadaptation

Par Josianne Desjardins
Isabelle Richer entame sa réadaptation

La journaliste Isabelle Richer a finalement obtenu son congé de l’hôpital le 16 juillet, près de trois semaines après avoir été heurtée par un camion, alors qu’elle circulait à vélo sur le rang de la Grande Caroline, à Rougemont.

Sur la page Facebook alimentée par sa sœur Geneviève, intitulée Des nouvelles d’Isabelle, on peut lire qu’elle « a quitté l’hôpital en fauteuil roulant avec tout le bazar reçu pour son anniversaire, les bras chargés de fleurs, de ballons gonflés à l’hélium et de cadeaux en tout genre, comme si elle revenait d’une fête d’enfants».

L’animatrice est «installée dans une belle grande chambre d’un institut de réadaptation, où elle jouira d’un environnement beaucoup plus calme», affirme sa sœur. « Elle a même fait une petite blague au personnel qui l’accueillait en demandant où était le mini-bar, tant elle était impressionnée par le côté "5 étoiles" de l’endroit », peut-on lire également.

On apprend aussi que Mme Richer aurait par ailleurs retrouvé son sens de l’humour, bien que «demeure quelques fâcheux symptômes, cependant, assez irritants tout de même, comme une diplopie intermittente (traduction: elle voit double de temps en temps) et une dysphagie».

La sœur de la principale intéressée ditpar ailleurs avoir lui avoir « confisqué son I-pad car elle voulait tout lire ce qui se passe sur Facebook, à tel point qu’elle fait parfois surchauffer ses fusibles et en fin de journée, il arrive qu’il y en ait un qui disjoncte. »

«Merci ma sister unique, a écrit brièvement Isabelle Richer sur son propre compte Facebook. Bon, avant de me faire disputer, je ferme tout et je vous remercie pour tout l’amour et les encouragements!».

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de