Isabelle Pétrin est maintenant une «Ironman»!

Par Annabelle Baillargeon
Isabelle Pétrin est maintenant une «Ironman»!

IRONMAN. C’est avec beaucoup de fierté et quelques sueurs froides qu’Isabelle Pétrin a terminé son premier Ironman à Mont-Tremblant le 16 août dernier avec un temps de 16 heures et 51 minutes.

Elle a ainsi fermé la marche des 13 membres du club Trifort de Chambly qui participaient à l’événement. Celle qui s’était fracturé la cheville en janvier dernier a usé de détermination pour arriver à réussir le défi ambitieux qu’elle s’était lancé.

« Depuis ma blessure, quand il fait chaud, ma cheville brûle. Il faut que j’arrête, que j’enlève mon soulier pour attendre une minute pour finalement repartir. Avec la température que l’on a eue cet été, mon corps n’était pas habitué à la chaleur qu’il faisait au Ironman », raconte Mme Pétrin.

Si la première épreuve de natation s’est déroulée sans embûche, les choses se sont gâtées au deuxième tour de vélo de la sportive, lorsque le soleil s’est levé.

« Ma cheville faisait mal et je voyais ma moyenne baisser. Après le vélo, c’est là que j’ai pleuré, quand je suis arrivée dans la zone de transition. Il me restait la course à faire. Je savais qu’avec ma blessure, je devrais faire de la marche aussi », ajoute-t-elle.

À chaque étape, des athlètes sont éliminés s’ils ne respectent pas un certain temps. Au total, les participants ont 17 h pour compléter les 3,8 km de nage, les 180 km de vélo et les 42 km de course.

Isabelle Pétrin se compte chanceuse puisqu’elle arrive à marcher très rapidement, ce qui lui a permis de rentrer dans ses temps. « Pendant la course, tu ne fais que compter. Tu calcules tes kilomètres et le temps qu’il te reste », confie-t-elle.

Une médaille bien méritée

Depuis trois ans, Isabelle Pétrin et son conjoint s’entraînent six jours par semaine avec le club Trifort de Chambly. Selon cette dernière, le plus difficile ne s’avère pas l’Ironman, mais bien l’entraînement.

« J’ai eu la piqûre, les gens disent souvent qu’ils n’ont pas le temps pour l’entraînement. Pour moi, c’est plutôt le contraire. Ma vie tourne autour de l’entraînement », souligne-t-elle.

Elle ajoute également que l’esprit d’équipe au sein du club est très motivant. Au fil d’arrivée dimanche dernier, c’est toute l’équipe qui attendait Isabelle Pétrin.

Si l’effort physique est intense, cette dernière n’était pourtant pas trop courbaturée le lendemain. Au contraire, l’expérience lui a donné l’envie de relever de nouveaux défis.

«Jamais je n’ai pensé abandonner au courant du Ironman. Je n’étais même pas tannée quand j’ai eu fini. Pour l’instant, je vais laisser retomber la poussière pour déterminer la suite des choses. J’aimerais bien faire un voyage de vélo par exemple. L’Ironman demeure une expérience unique », conclut-elle.

 

 

Participants du club Trifort de Chambly au Ironman du 16 août 2015 à Mont-Tremblant

Participants

Temps

Éric Boulanger

10h49

François Lalonde

11h36

Mireille Dubé

11h39

Dominique Matteau

12h01

Christian Petit

12h21

Daniel Beaufort

12h25

Christian Gaudreau

12h37

Mario Hudon

13h08

François Villeneuve

13h26

Catherine Myrand

13h30

Marjorie Tremblay

14h28

Jean-Marc Gagnon

16h10

Isabelle Pétrin

16h51

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires