« Il criait: sortez-moi de là » -Richard Morel

Par andrecorbeij
« Il criait: sortez-moi de là » -Richard Morel

ACCIDENT. Richard Morel était aux premières loges de l’accident du jeune conducteur de 25 ans qui a finalement succombé à ses blessures après avoir été extirpé de son véhicule en flammes, sur le chemin des Patriotes à Saint-Mathias-sur-Richelieu, dans la

Pieds nus et en robe de chambre, le résidant du secteur a vu toute la scène.

« Je dormais quand c’est arrivé. J’ai entendu deux gros «bangs» et ça m’a réveillé. Je suis sorti sur le balcon pour apercevoir l’auto en flammes de l’autre côté de la rue. Mon voisin Pierre est sorti en trombe pour venir m’emprunter mes deux extincteurs. À ce moment-là, on ne savait pas s’il y a avait encore quelqu’un dans la voiture. Nous avons été les deux premiers à être témoins de l’accident», se remémore M. Morel.

Cris atroces

Prisonnier des flammes, le jeune homme n’avait que la tête qui sortait de la fenêtre de son véhicule, hurlant sa douleur.

« Les gens ont commencé à s’agglutiner autour de la voiture et je leur disais de s’enlever de là! Les flammes étaient effrayantes. Le conducteur n’arrêtait pas de brailler et il criait : sortez-moi de là » poursuit M. Morel.

À l’aide de l’extincteur, Pierre Chartier a réussi à éteindre les flammes et sortir le conducteur de son véhicule.

« C’était pas beau à voir. Il était brûlé sur tout le corps sauf la tête. Il n’avait plus de peau sur les mains. On ne voyait que les os. Il a crié tout le temps, même quand il est embarqué dans l’ambulance. Ce qui lui restait de vêtements aurait pu entrer dans une petite poche de chemise. »

Le secteur où l’accident est survenu est un particulièrement dangereux, selon M. Morel. Il aurait été témoin de plusieurs accidents de voiture devant chez lui au cours des dernières années. Pour tenter de se protéger, M.Morel a installé 4 immenses pierres sur son terrain.

 « Chaque roche représente un accident. Je n’ai pas mis ça là pour l’apparence. Il y deux ans, une voiture est entrée trombe sur mon terrain. Elle est passée à deux pieds de moi pour arracher le poteau de téléphone et pour aller s’accrocher sur un autre poteau plus loin. Ça roule en fou ici. Il va falloir faire quelque chose, installer des photos radar ou je ne sais quoi » conclut-il.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires