Guichet d’accès: Des patients laissés en plan

Guichet d’accès: Des patients laissés en plan

SANTÉ. Le Dr Rémi Côté aurait quitté le Centre médical de Chambly, désormais nommé la Clinique Fort Chambly, en janvier 2015, sans remplir et signer les formulaires de référence au guichet d’accès pour la clientèle orpheline et vulnérable de ses patients,

Lorsque le Dr Luc Gagnon a pris en charge la clinique, il a retrouvé plusieurs formulaires du Dr Côté qui avaient seulement été signés par les patients. Il a tenté de les acheminer au guichet d’accès, mais celui-ci les a refusés. Néanmoins, le guichet d’accès a informé Dr Gagnon qu’il avait avisé le Collège des médecins que les formulaires du Dr Côté n’étaient pas conformes.

«Quand il a dit aux patients de signer les formulaires, il n’a pas du tout suivi la procédure. Il n’a pas pris ses responsabilités et il ne les a pas signés», déclare le Dr Gagnon. «Ce que je trouve aberrant, c’est que Dr Côté soit parti en s’en lavant les mains», ajoute-t-il

Huit mois d’attente

Plusieurs patients du Dr Côté ont été victimes de cette situation. C’est le cas de Denyse et André Marcil, qui ont appris récemment qu’ils n’étaient pas inscrits au guichet d’accès pour la clientèle orpheline.

Mme Marcil raconte que c’est en décembre 2014 que le Dr Côté les a avisés qu’ils allaient devenir orphelins, car il quittait son poste. Il leur a demandé de signer le formulaire et de le remettre à la secrétaire de la clinique.

La secrétaire leur a assuré qu’elle allait l’acheminer au CLSC, qui s’occupe du guichet d’accès.

Trois mois plus tard, Denyse Marcil a tenté de joindre le CLSC, mais c’est seulement en septembre, soit huit mois plus tard, qu’elle a reçu un retour d’appel. C’est alors qu’elle et son conjoint ont appris qu’ils n’étaient pas inscrits au guichet d’accès et qu’ils n’étaient pas les seuls.

Lorsqu’il a appris que le Dr Côté pratiquait désormais à la Clinique médicale 1851 à Montréal, il a tout de suite pris ses nouvelles coordonnées et il les a mises sur des cartes pour remettre aux patients qui se présentent à la Clinique Fort Chambly. Il aussi enregistré un message pour ceux qui appellent à la clinique.

Selon la secrétaire du Dr Côté, il reprend tous ses anciens patients qui veulent le suivre à Montréal. Toutefois, ce ne sera plus le cas lorsqu’il aura atteint son quota, soit environ 40% des patients qu’il avait pris en charge à Chambly.

Denyse Marcil a finalement réussi à avoir un rendez-vous avec Dr Côté.

Les anciens patients du Dr Côté peuvent donc se présenter à la clinique sans rendez-vous pour obtenir un nouveau formulaire au guichet d’accès, mais seulement s’ils ont un problème de santé.

Le Dr Rémi Côté a refusé la demande d’entrevue du Journal.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires