Grave dérapage à Richelieu

Grave dérapage à Richelieu
(Photo : courtoisie/Gisèle Viens)

Un dérapage sur le chemin du Cordon a causé deux blessés graves, le 1er octobre, à Richelieu. Le conducteur et un passager, deux hommes dans la trentaine, ont été transportés à l’hôpital.
Le véhicule aurait dérapé et effectué plusieurs tonneaux avant de terminer sa course sur le terrain d’une des résidences du chemin.
« L’hypothèse retenue pour l’instant, c’est la vitesse, a affirmé le sergent Pierre Tremblay, de la Régie intermunicipale Richelieu–Saint-Laurent. Un reconstitutionniste s’est déplacé sur les lieux pour tenter de déterminer exactement ce qui s’est produit.»
Selon l’agent Luc Roberge, la thèse de la conduite avec facultés affaiblies avait été envisagée au début de l’enquête. Toutefois, aucun prélèvement sanguin n’a été fait puisque le conducteur nécessitait une transfusion de sang.
« Dans ces situations-là, la vie du conducteur est plus importante que la considération de facultés affaiblies », a ajouté le sergent Tremblay.
Le véhicule s’est finalement retrouvé sur un terrain après avoir embouti une clôture.
« Le conducteur a eu une perte de contrôle et le véhicule a atterri sur le capot, a raconté une témoin de l’événement. Nous avons été traumatisés pour la soirée. »

Pas la première fois

Ce genre d’accident arrive régulièrement sur le chemin du Cordon, où la limite de vitesse est de 80 km/h. Les courbes sont prononcées et un conducteur téméraire peut facilement perdre le contrôle de son véhicule.
« Il n’y a pas nécessairement beaucoup d’accidents, mais effectivement, nous sommes appelés régulièrement à aller sur le chemin du Cordon», a déclaré le sergent Tremblay.
« J’habite ici depuis 40 ans. Nous avons fait des demandes à la Ville pour faire une réduction de vitesse. Quand on arrive de ce côté du chemin, il se produit un genre d’illusion d’optique en raison de l’alignement des maisons », a expliqué un voisin.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires