Gino B. et Le loup déserteur

Photo de Chloé-Anne Touma | Initiative de journalisme local
Par Chloé-Anne Touma | Initiative de journalisme local
Gino B. et Le loup déserteur
Gino B. est l’auteur du roman Le loup déserteur. (Photo : Chloé-Anne Touma)

L’auteur émergent Gino Bilodeau, alias Gino B., vous invite à le découvrir au travers de son tout premier livre, le roman d’aventure/intrigue, Le loup déserteur.

« Lorsqu’on entame un processus d’écriture, on ne sait même pas si l’on sera publié, on le fait pour soi », révèle celui qui a proposé son œuvre à quatre éditeurs, avant de signer avec les Éditions de l’Apothéose.

Rattrapé par le destin

Natif de la Côte-Nord, Gino est formé en gestion des ressources humaines. Comme beaucoup de reconvertis professionnels depuis le début de la pandémie, le Carignanois s’est lancé dans la poursuite d’une nouvelle carrière, mais pour des raisons qui n’ont rien à voir avec la crise sanitaire. « Je viens d’acheter un commerce de vélos à Waterloo pour pouvoir avoir plus de temps à consacrer à ce qui m’intéresse vraiment, l’écriture. À la suite d’une séparation, j’ai voulu prendre du recul et regarder ailleurs. » Il s’est alors demandé « Suis-je vraiment à la bonne place? », avant d’entreprendre le métier d’auteur, auquel son enfance le prédestinait.
« Enfant, j’aimais beaucoup écrire des histoires. Je gagnais des concours. En vieillissant, mes responsabilités m’ont détourné de ma passion pour l’écriture, qui, dernièrement, a refait surface », confie Gino, qui compare un peu son style à celui de Philip Kerr, auteur britannique de romans policiers dont il admire particulièrement l’œuvre.

« Souvent, on a des forces intérieures, mais (…) on les garde bien enfouies au fond de nous, on fait ce que le monde attend de nous (…) » – Gino B.

L’histoire

Le loup déserteur s’articule autour de l’histoire de Martin Morello, un homme « ordinaire », vivant dans le regret, et dont la vie bascule dramatiquement lorsqu’il est accusé de meurtre, à tort. En quête de vérité, il parcourra le Canada et la côte ouest américaine jusqu’au Mexique, fera de multiples rencontres et apprendra à faire la paix avec son passé. « Au départ, comme il est beaucoup dans le regret, c’est peut-être un petit peu lourd, mais ça change tranquillement avec l’action qui s’installe, à mesure qu’il réalise qu’il doit réagir, se faire confiance et ne pas se laisser aller. Souvent, on a des forces intérieures, mais pour diverses raisons, on les garde bien enfouies au fond de nous, on fait ce que le monde attend de nous et on s’oublie. »

Une résonance

Cette quête résonnera auprès des lecteurs qui se reconnaîtront dans l’autorépression et le manque de confiance en soi auxquels on peut être amené à se soumettre. « Comme le mentionne Morello dans l’histoire, la confiance, c’est comme des montagnes russes. Ça prend pas grand-chose pour l’ébranler! »

Lorsqu’on demande à Gino s’il s’est inspiré de son propre cheminement pour créer Morello, il insiste pour préciser qu’ « En dépit des quelques traits de caractère ici et là, tantôt inspirés de moi, tantôt de connaissances, c’est vraiment une fiction ».

Entre l’émotion, les intrigues et le danger, c’est donc une histoire qui promet de tenir en haleine, de heurter, mais aussi de panser des blessures, de réconcilier avec la vie, avec le passé et les coups durs, un long processus que partageront et le personnage, et son créateur, et probablement aussi le lecteur.

Le livre est disponible en librairie, notamment à la libraire Larico, et sur les différentes plateformes e-book depuis le 9 septembre. L’auteur prévoit la sortie d’un deuxième tome.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
1 Commentaire
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
DANIELLE B. BULIEN
DANIELLE B. BULIEN
22 jours

je serais intéressée à me procurer votre livre. vous pouvez le faire parvenir à votre mère madame Jovette Bilodeau aux Méandres ou d’une autre façon. j’attends votre commentaire. Danielle B. Julien