Fusillade à Marieville: le présumé tireur serait mort

Par Josianne Desjardins
Fusillade à Marieville: le présumé tireur serait mort

Deux personnes ont été tuées et une autre est grièvement blessée après avoir été ciblées lors d’une fusillade sur le terrain d’un commerce de ferrailles à Marieville, vers 18 h. Le suspect, Daniel Massé, 59 ans, aurait été retrouvé mort dans son véhicule

C’est une information provenant du public qui aurait permis à la Sûreté du Québec de localiser le véhicule et son suspect, qui conduisait une Jetta noire 2002 immatriculée M13 EAK. La thèse du suicide n’a pas été écartée par les policiers.

« Les policiers ont confirmé qu’il s’agissait de son véhicule. Tout porte à croire qu’il s’agit du suspect qu’on cherchait », affirme le porte-parole de la SQ. L’enquête n’est pas terminée et le corps sera transporté pour une autopsie formelle du coroner, a précisé l’agent de la SQ.

Les événements se sont produits à proximité de l’intersection des chemins des Trente-Six et Branche du Rapide. La victime blessée grièvement, Éric Choquette, âgé de 47 ans, repose toujours dans un état critique à l’hôpital, mais il serait maintenant hors de danger.

Les deux hommes qui ont été abattus seraient Marcel Émond et Michel l’Italien, selon des informations qui n’ont pas encore été confirmées par la SQ.

Les motifs entourant cette fusillade ne sont pas connus pour le moment et les policiers se font avares de commentaires.

En milieu d’après-midi, un hélicoptère de la SQ a été aperçu dans le secteur de Sainte-Madeleine près de la route 116. La police a confirmé qu’il s’agissait d’une opération en lien avec cette enquête. Ces vérifications sont basées sur des informations provenant du public depuis la diffusion de la photo du suspect et de la description de la voiture.

Une dizaine d’autopatrouilles, plusieurs membres du Groupe d’intervention tactique (GIT) et des maître-chiens ont ratissé le terrain pendant près de 24 heures. Un hélicoptère a également survolé les lieux pendant plusieurs heures.

Personne n’a été évacué par la police. Ce sont plutôt les quelques familles à proximité qui ont décidé par elles-mêmes de quitter les lieux.

 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires