Fusillade à Marieville: Daniel Massé se cachait à Roxton Pond

Fusillade à Marieville: Daniel Massé se cachait à Roxton Pond

Daniel Massé, l’auteur de la fusillade de Marieville, se terrait à Roxton Pond depuis mercredi soir.

L’homme de 59 ans a rendu visite à Claudette Chaput, qui réside sur le chemin Chaput à Roxton Pond, mercredi soir. Il avait garé sa voiture derrière la maison de Mme Chaput. Visiblement intoxiqué, il est demeuré chez elle de 20h30 à 21h45. La fusillade a eu lieu vers 17h45 à Marieville, à une cinquantaine de kilomètres de là. 

«Il est venu nous conter des histoires. Il était dans la brume», raconte Roland Dumaine, un ami de Claudette Chaput. «Il parlait de tirer les hommes qui abusaient des petits enfants», ajoute la dame. 

Rien ne laissait présager, mercredi soir, que Daniel Massé avait tué deux hommes quelques heures auparavant, soutient Mme Chaput. «Ça m’a surpris. Je n’aurais jamais pensé ça», dit-elle. 

Craignant pour leur sécurité, Roland Dumaine a demandé à Daniel Massé, à quelques reprises, de quitter l’endroit. «Je lui ai dit de s’en aller. Je l’ai suivi pour être sûr», ajoute-t-il. 

D’après les témoins, Daniel Massé aurait passé la nuit dans le secteur du chemin Chaput, à Roxton Pond. Claudette Chaput affirme que l’homme a téléphoné à de multiples reprises chez elle au cours de la nuit.

En voyant aux nouvelles jeudi avant-midi que Daniel Massé était recherché par la police, M. Dumaine, un résident d’Acton Vale, est retourné chez Mme Chaput pour l’avertir. C’est à ce moment qu’il a localisé la voiture de Massé dans une entrée de cour d’un chalet. Ils ont communiqué avec la police. 

Une connaissance

Claudette Chaput n’avait pas vu Daniel Massé depuis un an. Elle le qualifie de «connaissance». Massé courait les encans agricoles avec le frère de la dame. «Il cherchait un trou pour se cacher», lance Roland Dumaine, pour expliquer la présence du criminel. 

D’après nos informations, Daniel Massé, qui a déjà résidé à Saint-Paul-d’Abbotsford, a été reconnu coupable de deux infractions à la Loi sur les Pêches en 2009 et 2010. Il a été condamné à payer des amendes de 100$ et de 250$. Il n’aurait pas d’autres antécédents criminels. 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires