Francis Vigeant : l’environnement au cœur des priorités

Par patrickberger
Francis Vigeant : l’environnement au cœur des priorités

Dès sa tendre enfance, le candidat de Québec Solidaire dans Chambly, Francis Vigeant, ne comprenait pas pourquoi les gens coupaient de beaux arbres matures dans le champ en arrière de la maison familiale. Dans sa tête de jeune garçon, cela était totalement incompréhensible. Sa volonté de vouloir changer les mentalités a fait en sorte qu’il a fait le choix de se lancer en politique active.
Pour M. Vigeant, le champ et le boisé était son terrain de jeu dans sa jeunesse. Tranquillement, tout ça a changé avec les développements immobiliers avec les années. Lorsqu’il voyait un voisin, par exemple, couper un arbre parce qu’il disait qu’il ne l’aimait plus, il se posait des questions à savoir pourquoi les gens agissaient de la sorte.
Encore aujourd’hui, il milite pour la protection de l’environnement, comme pour la rivière des Hurons, qui se déverse dans le bassin de Chambly. M. Vigeant nous dit que cette rivière fait partie du top 3 des rivières les plus polluées au Québec.
Il veut agir le plus rapidement possible concernant les déversements d’eaux usées et produits chimiques dans les rivières. Une priorité pour le candidat de QS dans Chambly est de donner les budgets nécessaires aux stations d’épuration et filtration des eaux pour faire leur entretien et les rénovations dont ils ont grandement besoin.
En lien avec une meilleure gestion des déversements de produits chimiques provenant des terres agricoles, M. Vigeant a suivi une formation en permaculture. Ces méthodes permettraient une plus grande production, en étant plus écologiques.

Le début de son parcours en politique

Francis Vigeant a pris sa première carte de membre de parti à la fin de son secondaire, tout juste avant d’entamer le Cégep au début des années 2000. Il devient alors membre du parti de gauche nommé Union des Forces progressistes. Ces derniers fusionneront avec l’Option Citoyenne, de Françoise David, qui deviendra officiellement Québec Solidaire en 2006.
M. Vigeant a donc été un des membres fondateurs de Québec Solidaire tant globalement, qu’au niveau de la Montérégie, ainsi que pour la circonscription de Chambly.
Ayant grandi dans le secteur de Chambly, il connaît la problématique des écoles primaires et secondaires. Il y a 15 ans ou 20 ans, ces difficultés faisaient déjà partie de la réalité. L’augmentation de la population n’a fait qu’accentuer la problématique.
L’agrandissement de l’école secondaire et une meilleure gestion pour que tous les enfants puissent aller dans l’école primaire de leur secteur est primordial pour M. Vigeant.

Qui est Francis Vigeant ?

Il est natif de Saint-Mathias-sur-Richelieu et il est résidant de Richelieu depuis 22 ans. Il a habité Chambly pendant 2 ans avant de s’installer à Richelieu en 1996.
Père de deux jeunes enfants, résidant de la circonscription de Chambly depuis plus de 30 ans, et travaillant comme grutier dans la région, Francis Vigeant est un militant actif de longue date. Très jeune, il s’intéresse aux enjeux politiques et démontre un intérêt marqué pour les actions sociales qui rejoignent ses convictions de justice sociale et d’engagement citoyen.
Fort d’un voyage humanitaire en Amérique latine et d’un engagement syndical dans son milieu de travail, il milite également au sein de Québec solidaire depuis le tout début de sa création.
En 2014, Francis Vigeant se présente pour la première fois comme candidat de Québec solidaire dans la circonscription de Chambly. En 2018, il se présente à nouveau avec l’objectif de faire avancer les idées du parti dans le comté et de faire des gains politiques.
Constatant une volonté extrêmement claire de changement profond chez les citoyennes et les citoyens, Francis Vigeant est convaincu qu’il faut faire les choses différemment. L’équipe de Québec solidaire Chambly est prête.
M. Vigeant travaille présentement sur le chantier du nouveau pont Champlain le soir et la nuit, et il s’occupe des activités de son parti avant de quitter le travail en semaine et les fins de semaine.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de