« Former des citoyens »

Photo de Julien Dubois (Initiative de Journalisme Local)
Par Julien Dubois (Initiative de Journalisme Local)
« Former des citoyens »
La capitaine Valérie Vincelette a gardé la structure active malgré le confinement. (Photo : Courtoisie) (Photo : (Photo : Courtoisie))

Chambly Après quatre ans de service à la tête du Corps de cadets de Chambly, la capitaine Valérie Vincelette passe le relais. Mais cette Chamblyenne d’origine reste investie dans la structure servant à épanouir les jeunes.

Quatre ans. La capitaine Valérie Vincelette ne pensait pas rester aussi longtemps au commandement du Corps de cadets de Chambly : « Le mandat est de trois ans, normalement. Je suis venue la première année pour dépanner et cela me semblait naturel puisque je suis originaire d’ici. Finalement, j’ai prolongé d’une année supplémentaire, comme le propose le règlement. J’aurais pu me présenter pour un nouveau mandat, mais il faut laisser la place aux jeunes. »

« Ma plus grande fierté est d’avoir su garder le Corps de cadets actif durant le confinement. » – Valérie Vincelette

Une bonne base pour les jeunes

Les jeunes, justement. Ils sont la cible de la structure, l’une des branches des Forces armées canadiennes : « Ce n’est pas le futur de l’armée, sourit la capitaine. Mais notre budget vient de là. Notre objectif est de former des citoyens. Nous développons plusieurs compétences, comme la rigueur, parler en public et tout autre domaine dans lequel les jeunes trouvent de l’intérêt, comme le sport ou la musique. Notre but est l’autonomie de ces jeunes pour qu’ils transmettent ensuite leur savoir à d’autres. »

La quarantaine de jeunes se réunit tous les samedis avec les formateurs pour passer une journée ensemble à apprendre et à partager. « Le matin est consacré à l’instruction et l’après-midi, à la mise en pratique », poursuit l’officier. « On apporte une bonne base aux jeunes en termes de discipline, de respect ou encore de présentation. On n’éprouve aucun problème de comportement, puisque les jeunes sont volontaires pour venir. Pour l’alcool et la drogue, c’est zéro tolérance! On ne va pas laisser tomber la personne qui en sera victime, mais on la poussera à consulter un professionnel de la santé. Après quatre ans de présence dans les cadets, les jeunes sont mieux armés pour trouver un emploi. »

L’heure est aussi au bilan pour Valérie Vincelette. En tant que commandante, elle a eu à gérer la COVID : « Ma plus grande fierté est d’avoir su garder le Corps de cadets actif durant le confinement. On a misé sur le télétravail, partagé des repas en visioconférence et organisé des rallyes photos à travers le secteur. Aujourd’hui, je vais continuer à oeuvrer en tant qu’instructeur de musique et chargée de l’accueil des nouveaux. »

Le Corps de cadets de Chambly, tous les samedis de 8 h à 17 h, au 1500, avenue Bourgogne. Inscription et activités gratuites.

Partager cet article