Fin de l’Association Québec-France: l'organisme régional demeurera

Fin de l’Association Québec-France: l'organisme régional demeurera

ÉCONOMIE. L’Association Québec-France Chambly = Vallée-du-Richelieu deviendra autonome d’ici la fin de l’année à la suite de la fermeture du bureau national de l’organisme en juin.

Cette nouvelle alternative a été présentée lors de l’Assemblée générale annuelle de l’Association Québec-France en juin.

Ce n’est pas seulement la régionale de Chambly qui a pris cette décision, mais bien les 18 divisions de l’Association qui se trouvent au Québec. Celles-ci pourront garder le même format d’opérations et d’activités, mais devront désormais s’enregistrer auprès du gouvernement en tant qu’entités indépendantes.

«Chaque régionale a été motivée à se prendre en main et à continuer», explique Monique Nolet, administratrice au sein de l’Association Québec-France Chambly = Vallée-du-Richelieu.

Ce sont donc les divisions s’occuperont désormais directement de l’adhésion des membres. «Nous avons décidé de ne pas lâcher suite aux commentaires des membres», raconte le président de la régionale, Richard Nolet.

Les Français ont aussi apporté leur appui aux régionales en apprenant la nouvelle. «Nous voyons l’intérêt des Français pour le Québe,c alors ça nous apporte un soutien», affirme Mme Nolet. «Lors du congrès national à La Rochelle en mai, les Français nous ont dit que nous allions être capables de nous organiser comme eux», ajoute Gilles Brunet, le vice-président de l’Association dans la région. Les quelque soixante régionales françaises fonctionnent de façon indépendante depuis la création de l’Association Québec-France il y a 45 ans.

Toutefois, une inquiétude persiste, à savoir si le congrès national sera de retour en 2017. Chaque deux ans, celui-ci est organisé en alternance dans un des deux pays et le prochain est censé se dérouler au Québec.

«Nous ne savons pas encore s’il va y en avoir un. Nous espérons que ça va continuer. Par contre, cela nécessite tellement de travail pour l’organiser que nous ne savons pas si nous serons en mesure de le gérer», soutient Monique Nolet.

Des coupures importantes

C’est il y a environ trois mois que l’Association Québec-France a commencé à craindre pour sa survie, avec les coupures de l’aide gouvernemental du Québec et de la France. Cela représentait plus de 200 000 $

Pour le moment, les divisions régionales ne disposent pas de locaux, mais celle de Chambly espère en trouver un ultérieurement.

Qu’est-ce que l’Association Québec-France?

C’est une organisation qui a pour mission de faire connaître le Québec aux Français. Elle organise, entre autres, des échanges culturels pour les jeunes Québécois de 18 à 25 ans afin de leur permettre de travailler pendant deux mois en France. L’Association offre aussi la chance aux Québécois de tous les âges d’aller travailler dans ce pays pendant trois semaines en septembre pour les vendanges.

 Autres activités organisées par l’Association : l’événement vins et fromages qui se déroulera cette année le 7 novembre, la remise du prix littéraire Marie-Claire Blais à un Français pour son premier roman au salon du livre de Québec en avril, une compétition de slam et différentes conférences.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires