Feu vert pour l’Halloween au Québec

Photo de Frédéric Khalkhal
Par Frédéric Khalkhal
Feu vert pour l’Halloween au Québec
François Legault, premier ministre du Québec. (Photo : archives)

Aujourd’hui, 89 963 personnes ont été infectées par la COVID-19 au Québec. Une augmentation de 969 personnes par rapport à hier. Ce sont 28 nouveaux décès qui ont été rapportés dans les dernières 24 h. Le bilan évolue à 6 005 morts dans la province. Au Canada, la situation augmente aussi. Ce sont 191 137 personnes qui sont atteintes du coronavirus. Les décès sont au nombre de 9 697 depuis le début de la pandémie.

Après le gouvernement fédéral qui avait donné son aval à la collecte de bonbons pour l’Halloween le 31 octobre, voici le tour du gouvernement Legault de donner son feu vert. « L’Halloween, dans deux semaines, se passe dehors essentiellement. C’est moins risqué. Il y aura des consignes, des conditions à respecter, mais on permettra l’Halloween », a indiqué le premier ministre, François Legault à sa conférence de presse quotidienne.

Les festivités ne sont réservées cependant qu’aux enfants et aucune soirée d’adultes ne sera permises. Il ne sera pas possible d’inviter des amis pour faire du porte-à-porte et ceux qui donnent des bonbons devront respecter la distanciation physique de deux mètres.

En ce qui concerne Noël, aucune décision n’a été pour l’instant prise. M. Legault indique cependant « qu’il faut oublier les grosses célébrations. »

Stabilisation de la situation

M. Legault a fait un récapitulatif de l’évolution des mesures qui ont été prises pour lutter contre la COVID-19 depuis mars dernier. « Aujourd’hui, cela n’a rien à voir avec les mesures prises en mars. Même s’il y a un peu plus de 1000 classes qui sont fermées au Québec, ce sont 97 % des enfants qui vont toujours à l’école. (…) Nous ne somme pas en confinement. »

Le chef du gouvernement a voulu apporter un point qu’il a considéré « positif. On n’est pas arrivé à 2000 cas par jour. On reste autour de 1000 nouveaux cas. C’est une bonne nouvelle, mais ce n’est pas assez. On ne sait pas ce qu’il va se passer dans les deux prochaines semaines, mais il y a une partie des mesures qui va être prolongée », a-t-il précisé.

Le premier ministre a d’ailleurs ouvert une porte à la possibilité de voir, dès le 28 octobre, les activités sportives pour les jeunes être de possibles. « Je ne veux pas mettre trop de pression sur la santé publique, mais si c’est possible que les jeunes fassent du sport bientôt, cela ferait bien mon affaire. »

L’inquiétude de Christian Dubé, ministre de la Santé, est le nombre de morts. « Aujourd’hui, on devrait avoir un taux de décès de 10 personnes par jours, on est dans les résultantes du grand nombre de cas qu’on a eu le dernier mois, mais on est à 28 », conclut-il.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires