Faire la différence

Photo de Jean-Christophe Noël
Par Jean-Christophe Noël
Faire la différence
Pietro Mancini, alias Le gars fiable. (Photo : Jean-Christophe Noël)

Le Richelois Pietro Mancini est Le gars fiable qui offre son aide à des inconnus sans rien n’attendre en retour.

Il aide gratuitement ceux qui en ont besoin. Nettoyage de gouttières, installation de luminaires, montage de meubles, déplacement d’accessoires lourds, etc. font partie des multiples tâches que Pietro Mancini accomplit pour ceux qui en font la requête. Son leitmotiv est clair : inspirer plus d’entraide, de confiance et de bienveillance, afin de léguer un meilleur demain à ses enfants et tous les humains.

En 2020, en pleine pandémie, il apprenait qu’il perdrait son travail. Ce n’était pas la première fois que l’homme se retrouvait le bec à l’eau, confronté à un nouveau départ professionnel. « J’ai toujours eu des jobs mais jamais de carrière en-soi », nuance-t-il. Se trouvant une fois de plus face à un recommencement, il s’est questionné, comme il l’avait fait à maintes reprises, à savoir comment vivre de sa passion. C’est en excluant la variable financière qu’il a su répondre, cette fois, à la question existentielle. « Je me promènerais dans la rue et je demanderais aux gens s’ils ont besoin d’aide », est l’appel qu’il a eu. À travers un cheminement de croissance personnelle, les mots les plus communément dits à son sujet étaient « t’es fiable ». Le gars fiable n’a été que naturel comme nom.

« Je me promènerais dans la rue et je demanderais aux gens s’ils ont besoin d’aide. » – Pietro Mancini

Plus qu’un mois

L’expérience ne devait durer qu’un mois initialement. Affichant son service d’aide gratuit sur les réseaux sociaux, il a réalisé qu’il répondait à un besoin présent. Constatant que le rayonnement des ses actions pouvait en inspirer d’autres, il a aussi observé que l’humain avait de la difficulté à demander de l’aide.

Un second mois s’est ajouté à l’agenda et, ça n’a jamais cessé. Pietro Mancini reçoit sur son site Web les requêtes auxquelles il répondra de sa polyvalence et sa créativité manuelle. Jonglant avec ce que comporte l’horaire d’une vie familiale, le père de deux enfants consacre à tout de moins 3 journées par semaine à aider concrètement sur le terrain d’autres humains. Les autres journées, il les passe à ficeler son agenda d’aide et met du temps pour partager visuellement sous forme de capsules vidéo l’aide qu’il déploie. Jusqu’à présent, il réussit à minimiser sa liste d’attente. Conscient que celle-ci pourrait s’allonger, l’homme de 42 ans est en processus de greffer à son mouvement des complices fiables. Le type de bénéficiaires de ses services a été varié jusqu’à présent : mère monoparentale, patient en chimiothérapie, couple surpassé par les tâches ménagères, personne âgée, monsieur et madame tout le monde, etc.

Le gars fiable célèbre sa première année d’altruisme. Sur les réseaux sociaux, son mouvement la #bellechainedebeau prend de l’ampleur. Il souhaite que sa démarche inspire à aider son prochain, à travers la gratification du geste généreux.

Vivre en offrant des services gratuits

L’altruisme peut nourrir l’âme mais ça ne nourrit pas une famille. À l’aide de contributions mensuelles ou ponctuelles, son projet survit. À ce rythme, sur le long terme, le projet est difficilement viable financièrement. La grand-mère de M. Mancini est décédée en 2019. Il a touché une somme liée à l’immeuble qu’elle possédait. Cela lui a permis de consacrer tout son temps à Le Gars fiable pendant un certain nombre de temps. Croyant à son projet, il se dit prêt à retirer tous ses REER pour assurer la pérennité de son projet jusqu’à ce que la communauté fasse « partie du  maillon de la chaîne de beau ». Subséquemment, reconnu par un pharmacien qui appréciait son projet, il a reçu la plus grosse somme depuis l’existence du projet. « Ça me permet un 3 à 4 mois supplémentaires mais je ne suis pas dans le vert mois après mois », convient-il.

C’est un choix de vie minimaliste que le Richelois préconise. Il n’est pas propriétaire d’où il demeure. Il n’envisage ni chalet, ni matériel coûteux, ni linge griffé, ni véhicule flamboyant. Toutefois, il souhaiterait un jour être dans le surplus grâce aux contributions qu’il reçoit.  Ces dons, il s’en servirait cycliquement dans le but d’aider une personne en détresse immédiate et urgente.

Pietro Mancini entre, le temps d’une journée, dans l’intimité des gens. Peu importe le contexte social ou économique dans lequel il s’immisce, c’est sans jugement qu’il offre son aide. Il donne son temps à quiconque ayant un besoin du moment, manquant de bras, de connaissances, de temps ou tout simplement de motivation. Il ne suffit que d’oser demander ou accepter de l’aide.

Pour contacter Le gars fiable : legarsfiable.com

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
1 Commentaire
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Le gars fiable
Le gars fiable
6 mois

Merci Jean-Christophe et Le Journal de Chambly! Au plaisir d’avoir un impact dans la vie de vos lecteurs/lectrices et celle de vos être chers qui sait! Pietro (Pierre) Mancini alias Le gars fiable. 🙂