Extermination des acariens

Extermination des acariens

Juste à la lecture du mot « acarien », le dos commence à vous piquer, puis la tête et le cou… Nous sommes tous conscients qu’il y a des millions d’acariens qui partagent notre quotidien, en commençant par notre lit!

Procéder à l’extermination des acariens, à tout le moins à la prévention de leur prolifération, n’est pas simple. Il faut savoir qu’il peut y avoir jusqu’à 10 000 de ces minuscules arachnides par grain de poussière. Leurs endroits de prédilection sont les canapés, les fauteuils et les matelas. Ils se nourrissent de morceaux de peau humaine ou animale, en plus de se régaler de cheveux, de poils et de morceaux d’ongles ou de griffes. Pour être heureux, il leur suffit d’une humidité de l’air oscillant entre 65 et 80 % jumelée à une température de 20 à 30 ° C.

Difficiles à combattre

Les acariens se multiplient à une vitesse impressionnante en plus d’être très costauds. Leurs griffes et leurs poils leur permettent de s’agripper afin de résister à l’aspirateur, au secouage et même au lavage. Peut-être qu’en mettant le matelas ou la causeuse à l’extérieur quelques heures en hiver, les acariens périront? Erreur! Ils seront inertes, mais ne mourront pas. Dès leur retour à l’intérieur, ils reprendront vie. Robustes, ces bestioles ne mesurant que 0,10 à 0,70 millimètre!

Ce sont les déjections des acariens qui sont à blâmer, responsables de nombreux problèmes allergiques, tout juste derrière le pollen en termes d’importance, irritant les muqueuses nasales et les bronches. Il est donc important de tenter de les exterminer.

Comment y arriver?

Étant donné que leurs endroits de prédilection sont nos lits douillets, il est primordial de laver régulièrement les draps, taies d’oreiller, housses, rideaux, doudous et même peluches à l’eau chaude. Étendre la literie sur la corde à linge, par une belle journée ensoleillée, est également une excellente idée, car les acariens ne tolèrent pas le soleil. Enfin un point faible!

Faire un ménage régulier des différentes pièces, en incluant le passage de l’aspirateur, est aussi une bonne façon de contrôler le développement des colonies d’acariens. Un aspirateur muni d’un filtre de sortie à très haute efficacité est préférable.

Éviter de laisser au sol des vêtements, même propres, est recommandé. Il est mieux de les ranger dans un garde-robe fermé. On évite ainsi de transformer ce textile en nid de poussières tant aimé des acariens.

Lors de l’époussetage, l’utilisation d’un chiffon humide est conseillée, car il ne soulèvera pas la poussière et les possibles acariens qui la compose, comme lors de l’utilisation d’un plumeau par exemple. Les murs peuvent aussi accumuler une couche poussiéreuse invisible, voilà pourquoi il est préférable de les laver une fois par année.

Certains tissus créent des barrières naturelles contre les acariens, sans produit chimique acaricide entre autres. Le chanvre et le latex 100 % naturel font partie de ceux-ci. Il est aussi possible de se procurer des housses d’oreiller et de douillette antiacariennes. Aérer le domicile quotidiennement pendant environ 20 minutes permet aussi d’évacuer l’humidité.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires