Éprouvante course pour Jeff Boudreault

Par andrecorbeij
Éprouvante course pour Jeff Boudreault

Le comédien Richelois Jeff Boudreault qui est aussi coureur automobile a eu quelques ennuis techniques qu’il tente d’oublier depuis les 1er et 2 août, alors qu’il était au Grand-Prix de Trois-Rivières.

«Ça ne s’est pas bien passé du tout. Les freins ABS ont lâché lors des essais et aux qualifications du samedi. Quand les roues ont barré sur la ligne droite et que je me suis retrouvé sur la voie d’échappement, j’ai arrêté ça là et j’ai remis le volant à Carl Nadeau qui a complété les essais», lance Jeff.

La journée du dimanche 2 août ne s’est guère améliorée pour Jeff qui a éprouvé d’autres difficultés.

«Après huit tours, il a fallu reprendre la course à cause d’un crash. Ma course allait super bien jusqu’au moment où un gars a perdu le contrôle dans une courbe. Pour l’éviter, j’ai dû sortir encore une fois de la piste. Après ça, c’était rendu impossible de remonter le peloton. J’ai perdu des places et j’ai perdu patience aussi!», lance Jeff qui s’est promis de se reprendre à sa prochaine course.

Le coureur a tout de même bien performé quelques jours plus tôt, les 25 et 26 juillet, alors qu’il était en action sur le circuit de Mont-Tremblant au volant d’une petite Micra. Il a terminé la course au 12e rang sur 20.

Nouvelle passion

La carrière de pilote de Jeff Boudreault est née l’année dernière le plateau de l’émission Équipé pour rouler sur Ztélé. L’animateur Carl Nadeau se cherchait un coéquipier pour participer aux différentes épreuves de course automobile présentées durant l’été. Il lance l’invitation à Jeff qui passe sa licence de pilote et une semaine plus tard, il est en piste.

«J’ai toujours tripé sur les chars et les motos. Je réalise aujourd’hui un rêve de p’tits gars !», lance le comédien.

Jeff course cette année dans la série Coupe Micra pour l’équipe Total Canada. La Micra est une des voitures les moins coûteuses sur le marché. Toutes les voitures sont identiques, le moteur est scellé. C’est donc l’habileté du pilote qui est mise à l’avant-plan. En ligne droite, le petit bolide atteint des pointes de 185 km/h. «L’important c’est garder le momentum. Sinon, tu peux perdre des positions qui deviennent difficiles à rattraper», explique Jeff.  

Le Richelois fait équipe avec Carl Nadeau et l’animateur Benoît Gagnon. Les pilotes s’échangent le volant de la voiture d’un week-end à l’autre.

Le calendrier 2015 compte une douzaine de courses. Jeff sera très actif sur les circuits du Québec au cours des prochaines semaines. Le 15 août, il sera à l’autodrome de Saint-Eustache.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires