Entre le passé et le présent

Photo de Jean-Christophe Noël
Par Jean-Christophe Noël
Entre le passé et le présent
Différents éléments architecturaux ont été intégrés pour faire un clin d’œil à la maison Boileau. (Photo : Jean-Christophe Noël)

La Ville de Chambly a procédé hier à l’inauguration officielle du jardin Boileau.

Le projet découle du premier budget participatif. Il avait été déposé par Karine Boulanger, s’intitulant entre le passé et le présent. La concrétisation en est une à saveur historique, représentant un investissement de quelque 600 000 $. Elle rend ainsi hommage à la famille Boileau, à son histoire et à son legs.

« Ce n’est pas un musée hermétique où il faut être un érudit. » – Jean-François Roberge

La municipalité cède cet espace historique aux citoyens. « C’est accessible à tout le monde. Ce n’est pas un musée hermétique où il faut être un érudit. L’histoire et ses éléments ne doivent pas être opaques », constate avec liesse Jean-François Roberge, député de Chambly. Situé à l’angle de la rue Martel et de l’avenue Bourgogne, le lieu propose des jardins rustiques à la française, un petit verger, une aire de détente, une placette, une galerie d’antan, un cadran solaire et des modules d’interprétation relatant l’histoire du site et de la famille Boileau.

Différents éléments architecturaux caractéristiques ont été intégrés pour faire un clin d’œil à la maison Boileau, notamment la porte et le porche, les lucarnes et la grande galerie de bois. La disposition des bacs de jardin, installés de part et d’autre d’une grande allée, rappelle le jardin original de M. Boileau, de même que les arbres fruitiers de son verger.

Pour réaliser ce projet, la Ville de Chambly a sollicité la collaboration de multiples intervenants, de spécialistes et de gens férus d’histoire; plus précisément la Société d’histoire de la seigneurie de Chambly, EVOQ Architecture, Merlicht, Ateliers de Décors Kamikaze, Premier Jet, le Service loisirs et culture, le Service des travaux publics, le Service des communications et relations avec les citoyens, de même que de nombreux contributeurs.

Des fouilles archéologiques sont projetées du 28 septembre au 1er octobre prochain, de même qu’une journée ouverte à la population (1er octobre), et ce, dans le cadre des Journées de la culture à Chambly.

Plus de détails à venir.

Partager cet article