Enjeux et élus des districts 5 et 6 de Marieville

Photo de Chloé-Anne Touma | Initiative de journalisme local
Par Chloé-Anne Touma | Initiative de journalisme local
Enjeux et élus des districts 5 et 6 de Marieville
Les conseillers Louis Bienvenu et Gilbert Lefort ont été réélus sans opposition. (Photo : archives)

Les enjeux qui occuperont les conseillers élus par acclamation dans les districts cinq et six s’articulent autour des entreprises du secteur industriel, de l’environnement et de l’écoresponsabilité.

Louis Bienvenu dans le district 5

Pour le conseiller Louis Bienvenu, réélu par acclamation dans le cinquième district, ce qui l’interpelle « n’a pas changé. On gère une Ville, pas seulement un district. Moi, ce qui m’intéresse le plus, c’est de maintenir un taux de taxe le plus bas possible, de développer le secteur industriel, car c’est ce qui rapporte le plus à une Ville. On n’a pas à le desservir en loisirs, en quoi que ce soit, et ça amène des taxes. Développer un nouveau parc industriel s’inscrit dans ma vision pour Marieville. »

Contrairement au reste des membres du conseil, dont la mairesse, M. Bienvenu, qui a été élu pour la première fois il y a 12 ans, ne voit pas sa réélection par acclamation que d’un bon œil et se dit quelque peu inquiet d’un point de vue démocratique. « Tout est gelé pas mal, il n’y a pas eu de nouveau. S’il y avait quelqu’un de plus compétent que moi qui se présentait, je dirais c’est beau, vas-y. J’ai une passion pour le décisionnel, mais je n’ai pas besoin de cela dans ma vie », reconnaît l’entrepreneur, qui détient un commerce d’imprimerie. « Il faudrait que plus de monde s’implique », propose le conseiller.

Gilbert Lefort dans le district 6

Quant à Gilbert Lefort, aussi réélu par acclamation dans son district, le sixième, il souligne qu’il « fait son porte-à-porte quand même » pour connaître les préoccupations et les souhaits des citoyens. « J’ai pour mon dire que la meilleure campagne électorale dure quatre ans! » Celui qui était coordonnateur de systèmes qualité dans une imprimerie spécialisée en emballage alimentaire avant de prendre sa retraite, au mois de décembre, rappelle qu’il a été « à la source de la démarche de revitalisation du centre-ville ».

Le ruisseau Saint-Louis, qui fait partie de l’ADN environnemental de Marieville, et dont la restauration est en branle, ainsi que le virage écoresponsable font partie des priorités de M. Lefort.

En ce qui a trait aux problèmes soulevés par les citoyens relativement aux enjeux de circulation et de sécurité routière, et aux plaintes pour la vitesse, il précise qu’ « on ne peut pas mettre des dos d’âne partout. Il y a des endroits où l’on ne peut tout simplement pas en mettre, et c’est pour cela que l’on va plutôt se donner une vision d’ensemble pour déterminer des actions progressives et durables », termine le conseiller.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires