Engagements électoraux dans le district 1 de Marieville

Photo de Chloé-Anne Touma | Initiative de journalisme local
Par Chloé-Anne Touma | Initiative de journalisme local
Engagements électoraux dans le district 1 de Marieville
Sylvain Lapointe et David Jourdain présentent leurs engagements respectifs. (Photo : archives)

Plus la date de scrutin approche, plus les candidats au poste de conseiller du premier district de Marieville dévoilent de façon détaillée les éléments clés de leur plateforme respective, permettant aux électeurs d’en faire la comparaison.

Sylvain Lapointe

S’il est réélu au poste de conseiller, le candidat Sylvain Lapointe s’engage à poser des « actions pour contrer et prévenir les conséquences des changements climatiques (Innovations en gestion de l’eau et Politique de l’arbre) », à mener une « campagne de sensibilisation et de prévention pour la sécurité routière sur l’ensemble du territoire de la ville, pour le printemps 2022 », à agir pour améliorer les équipements de loisir et des parcs, à contribuer à « une saine cohabitation rurale-urbaine », à participer à la mise en œuvre de la planification stratégique et à assurer une gestion responsable des finances. « Ce sont des engagements clairs et réalistes, basés sur l’expérience et sur la direction que la Ville a amorcée pour bâtir le Marieville de demain », déclare M. Lapointe, ajoutant qu’il a déjà commencé à élaborer une campagne de sensibilisation sur la sécurité dans les secteurs résidentiels, « qui misera sur l’installation de mesures de mitigation, mais aussi sur la sensibilisation ».

Il se dit « particulièrement sensible » aux préoccupations des citoyens du secteur du Boisé quant à la vitesse. « Il faut bien se l’avouer, dans les secteurs résidentiels, le conducteur qui ne respecte pas les règles est bien souvent un voisin. Or, souvent, des enfants jouent dans la rue et il importe que cela puisse se faire en toute sécurité », d’amener le conseiller sortant. Rappelons qu’avec, entre autres, le conseiller Gilbert Lefort et la mairesse Caroline Gagnon d’office, il siège à la Commission de sécurité publique et de circulation, qui, selon lui, leur a permis d’évaluer différentes demandes qui ont amélioré la sécurité de certains secteurs.

David Jourdain

Quant à David Jourdain, l’autre candidat indépendant, il promet de faire de la sécurité, de l’environnement et de l’offre provenant du service de loisirs ses priorités. Il partage avec le journal ses « souhaits politiques » : réduire la vitesse dans les quartiers du district, augmenter et diversifier les services offerts à la population (loisirs, sports et événements culturels), ajouter de la végétation dans les espaces publics, mettre en place des initiatives environnementales, développer des projets innovateurs dans le centre-ville, asphalter le dernier tronçon de la Route des champs entre Marieville et Richelieu, encourager la participation des citoyens et mettre de l’avant les initiatives de ces derniers.

« Depuis le début de la campagne électorale municipale, la rencontre des citoyennes et des citoyens dans mon district m’a permis de connaître leurs idées et d’échanger avec eux sur les enjeux de sécurité, d’environnement, d’innovation, des besoins numériques, d’aménagement du territoire et de communication. Le traitement de ces enjeux doit passer par des actions concrètes ne nécessitant pas obligatoirement beaucoup de ressources. Mon désir est de travailler en synergie avec les citoyennes et les citoyens afin de faire avancer leurs idées, de favoriser et de faciliter la communication avec eux. Je souhaite également contribuer à améliorer la qualité de vie des résidentes et des résidents du district 1 en repensant notre façon de concevoir la vie de quartier. Pour y parvenir, il n’est pas nécessaire de réinventer la roue, mais de s’inspirer de ce qui se passe ailleurs dans d’autres municipalités et de le réinvestir dans notre quartier », propose M. Jourdain.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires