Encourager l’achat local

Photo de Julien Dubois (Initiative de Journalisme Local)
Par Julien Dubois (Initiative de Journalisme Local)
Encourager l’achat local
Chambly et Carignan ont investi dans la campagne de la CCIVR pour les fêtes de fin d'année. (Photo : (Photo : Julien Dubois))

La Chambre de Commerce et d’Industrie Vallée-du-Richelieu (CCIVR) lance une opération commerciale pour inciter le public à consommer local durant les fêtes. Une initiative gratuite pour les commerçants cette fois-ci.

Une fois n’est pas coutume, la CCIVR s’est rendue à Chambly pour présenter son opération « Choisir local, c’est gagnant… pour les fêtes » mercredi. D’ailleurs, Julie Larochelle, directrice générale de la structure, ne manqua pas de souligner à la mairesse Alexandra Labbé lors de la conférence de presse au Pôle culturel : « C’est notre première collaboration depuis le rattachement du secteur de Chambly à la CCIVR. Notre opération vise à encourager la communauté qui fait vivre la Vallée-du-Richelieu en incitant le public à se diriger vers nos commerçants. »

Valable un mois

Si la réduction des voies du Pont-Tunnel Louis-Hyppolite-Lafontaine est un moyen de circonstances pour freiner les habitants de la Rive-Sud à faire leurs achats de Noël à Montréal, la CCIVR propose une carte bancaire prépayée valable uniquement chez les commerçants de la région et participant à l’opération.

Depuis lundi midi, il est possible d’acheter une carte Visa au prix de 75 $ pour 105 $ d’achat ou de 150 $ pour 210 $, soit une bonification de 40 %. L’opération est valable du 14 novembre au 14 décembre ou à concurrence de 50 000 $ d’investissement. « L’idée est d’aider les commerçants durant cette période importante mais aussi les consommateurs, poursuit Julie Larochelle. L’argent a été investi par la CCIVR, les communes (Chambly et Carignan dans le secteur, NDLR), ainsi que Cae capital. »

« Je ne manquerai pas d’acheter la carte bancaire pour aller faire mes courses dans les commerces voisins. » – Geneviève Leblanc

Alexandra Labbé souligna l’importance de l’achat local à Chambly : « La mairie soutient toutes les campagnes d’achat local car elle est porteuse de retombées économiques et d’emplois. Notre tissu économique a été durement touché par la pandémie et désormais la récession est à nos portes. Depuis le début de la coopération avec la CCIVR, j’ai été surprise par son dynamisme. Ces 40% de bonification permettront au public d’apprécier les produits que nous proposons chez nous. »

Alors que Yves-François Blanchet, député de Beloeil-Chambly, assurait trouver « l’opération séduisante », Geneviève Leblanc, propriétaire de la chocolaterie FG Chocolatiers, avenue Bourgogne, ne cachait pas son engouement vis-à-vis de l’opération. « J’ai rapidement embarqué. Je trouve vraiment l’opération intéressante, moi qui suis déjà membre de la CCIVR. Et je ne manquerai pas d’acheter la carte bancaire pour aller faire mes courses dans les commerces voisins. En tant que citoyenne, l’achat local est vraiment important. »

Gratuit pour les commerçants cette fois

La particularité de l’opération « Choisir local, c’est gagnant… pour les fêtes » est la gratuité de participation pour les commerçants. Car tout au long de l’année, « Choisir local, c’est gagnant » est disponible mais est uniquement réservée aux membres de la CCIVR. Pour y participer, la PME doit s’inscrire pour un coût de 175 $ puis souscrire à un abonnement de visibilité sur la page Facebook de l’organisme qui oscille de 300 $ à 1 800 $. Ce qui est un frein pour des entreprises comme celles de Pierre-Luc Bougie, propriétaire de La Crèmerie de l’Écluse, à quelques mètres du Fort de Chambly. « C’est un gros investissement mais on n’a pas toujours le retour. J’ai l’impression que ce type d’opérations est davantage réservé aux plus grandes entreprises. J’ai déjà participé à cette opération et j’ai eu énormément de difficultés à rentrer dans mes frais. » Profitons alors de la gratuité durant ce temps des fêtes !

Les cartes bancaires seront disponibles dès lundi midi sur le site https://laruchequebec.com/ sur le principe premier arrivé, premier servi.

Partager cet article