Emma Albani reconnue personnage historique

Par Martine Veillette
Emma Albani reconnue personnage historique
Emma Albani est native de Chambly. (Photo : courtoisie - Ville de Chambly)

Grâce au passage de la ministre de la Culture et des Communications récemment à Chambly, la cantatrice chamblyenne Emma Albani a été désignée personnage historique.

À l’occasion de la Journée internationale des droits des femmes, quatre femmes ont reçu cette désignation de la ministre de la Culture et des Communications, Nathalie Roy, au nom du gouvernement du Québec. « C’est le temps de faire connaître des femmes qui ont forgé notre histoire, qui ont été précurseures et pionnières », souligne la ministre.

Emma Albani faisait partie de ces femmes. L’attachée politique de la ministre a mentionné au journal que « c’est en assistant à l’inauguration du Pôle culturel de Chambly et en constatant qu’un espace lui était consacré que madame Roy a voulu souligner l’apport de cette grande cantatrice de renommée internationale à la culture québécoise ».

En entrevue, Mme Roy a avoué qu’elle ne connaissait pas cette femme avant son passage à Chambly. « Je me suis dit qu’il fallait la faire connaître. On m’a raconté son histoire. Avant Céline Dion, avant Alys Robi, avant La Bolduc, elle a fait rayonner le Québec à l’international en chant. C’est extraordinaire! Je voulais qu’on la connaisse », affirme la ministre.

Elle ajoute que la désignation permet aussi « de se servir de son nom par la suite pour la toponymie et de nommer des rues, des parcs ou des édifices gouvernementaux en son honneur ».

« Avant Céline Dion, avant Alys Robi, avant La Bolduc, elle a fait rayonner le Québec à l’international en chant. » – Nathalie Roy

Emma Albani, née Emma Lajeunesse, est considérée comme l’une des sopranos les plus célèbres du XIXe siècle et du début du XXe siècle. Elle est la première cantatrice du Québec ayant connu une renommée internationale. Pendant sa carrière, elle a joué plus de 40 rôles à l’opéra et effectué de nombreuses tournées sur plusieurs continents.

Désignation

Depuis 2012, la ministre de la Culture et des Communications a le pouvoir de désigner des personnes pour rappeler le souvenir de certains personnages, événements et lieux historiques significatifs pour le Québec. Cette désignation est entrée en vigueur avec la nouvelle Loi sur le patrimoine culturel. « Ce geste de commémoration vise à entretenir leur place dans la mémoire collective et à favoriser une meilleure connaissance de l’histoire du Québec », indique l’attachée politique de la ministre.

Au total, 85 personnes ont reçu cette désignation. Les hommes y sont fortement représentés, avec 68 personnages masculins comparativement à 17 féminins. On l’explique principalement par le fait que trois catégories de personnes, majoritairement masculines, ont été désignées en bloc lorsque la Loi sur le patrimoine a été instaurée. Il s’agit des gouverneurs, des intendants du Régime français et des premiers ministres du Québec décédés.

Partager cet article

1
Laisser un commentaire

avatar
1 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
1 Auteurs du commentaire
Lise Antunes Simoes Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
newestplus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
Lise Antunes Simoes
Guest

Je suis vraiment très fière que le gouvernement québécois fasse de la place dans la culture et l’histoire du pays pour mettre Emma Albani en valeur. J’ai écris un roman sur elle il y a quelques années, qui s’intitule « La cantatrice », et qui raconte comment elle est parvenue, à force de travail et de talent, à devenir l’une des plus grandes stars de la fin du XIXème siècle. Et on sait comme l’opéra est un art difficile ! Elle a vraiment eu une vie extraordinaire, elle a chanté pour toutes les têtes couronnées et fait des tournées partout… Lire la suite »