École secondaire du Verbe Divin: Du transport à Chambly dès septembre

Photo de Martine Veillette
Par Martine Veillette
École secondaire du Verbe Divin: Du transport à Chambly dès septembre
(Photo : courtoisie)

Les jeunes de Chambly qui souhaitent fréquenter l’école secondaire du Verbe Divin, à Granby, qui offre différentes concentrations sportives, pourront dès septembre utiliser du transport scolaire chez eux.
L’école granbyenne recrute depuis quelques années des étudiants d’ici, notamment des joueurs de hockey. « Il y a un bon bassin de joueurs », indique Patrick Lachapelle, responsable du Programme concentration à l’école secondaire privée.
Actuellement, le transport arrête à Rougemont. Certains élèves proviennent de Chambly ou des villes avoisinantes. Leurs parents doivent les transporter au moins jusqu’à Rougemont matin et soir, tous les jours de la semaine. À partir de septembre, le trajet passera par la 112 jusqu’à Chambly pour y transporter des élèves. « C’est dans la logique d’aider et de faciliter le transport pour les parents qui amènent leur jeune chez nous », affirme-t-il.
L’homme mentionne que comme l’école est privée, elle n’a pas de territoire à respecter. M. Lachapelle précise que « lorsqu’un jeune manifeste un intérêt, on facilite son intégration ».
Cependant, puisqu’il s’agit d’un établissement privé, le transport scolaire est aux frais des parents selon le kilométrage à parcourir. Pour ceux qui sont à plus de 35,5 km, le tarif est de 1200 $ pour l’année.
Ce montant est inclus dans la facture d’inscription, qui comprend également les frais d’inscription, ceux pour le programme scolaire et ceux relatifs à la discipline sportive. La facture peut s’élever jusqu’à 8000 $. M. Lachapelle souligne qu’il y a possibilité d’obtenir de l’aide financière pour fréquenter l’établissement.

« C’est dans la logique d’aider et de faciliter le transport pour les parents qui amènent leur jeune chez nous. » – Patrick Lachapelle

Études en premier

Le responsable mentionne que leur programme est différent du Sport-études public. « On priorise les études avant le sport, qui devient une motivation. Les étudiants qui aiment le sport peuvent en pratiquer plus », indique-t-il. M. Lachapelle ajoute qu’il n’y a pas d’examen d’admission, mais les élèves doivent réussir sur le plan scolaire.
Trois après-midi par semaine sont consacrés aux disciplines sportives. Différentes concentrations sont possibles, dont hockey, danse, soccer, vélo, tennis et équitation.

Ligue de hockey préparatoire scolaire

L’école secondaire fait partie de la Ligue de hockey préparatoire scolaire, qui regroupe plusieurs établissements scolaires du Québec.
« La Ligue met l’accent sur les études, explique Jean-Vincent Piette, coordonnateur du hockey à l’école du Verbe Divin. C’est ce qui fait la différence, il y a un encadrement pédagogique. »
Il ajoute que les parties sont concentrées sur deux jours pendant une fin de semaine, et l’autre, il n’y en a pas. De plus, la saison commence en même temps que l’année scolaire. Le camp de sélection pour toutes les catégories d’âge a lieu du 3 au 10 avril.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de