Dubé sollicite un autre mandat

Photo de Saïd Mahrady
Par Saïd Mahrady
Dubé sollicite un autre mandat
(Photo : courtoisie)

Le député de Beloeil-Chambly, Matthew Dubé, sollicite un troisième mandat en vue de l’élection fédérale prévue en octobre prochain.
Le représentant néodémocrate a été acclamé, le samedi 16 mars dernier, devant plusieurs dizaines de partisans réunis dans la microbrasserie Délires et Délices, à Chambly.
« Malgré l’élection difficile de 2015, j’ai le plaisir de continuer le travail dans des dossiers qui sont importants, autant sur le plan pancanadien qu’à l’échelle locale, mentionne en entrevue M. Dubé. J’ai l’expérience, l’énergie et la motivation pour travailler de façon acharnée afin de représenter les citoyens. »

«J’ai surfé sur une vague (2011) et j’ai résisté à une vague (2015). » – Le député Matthew Dubé

Une fois réélu, il dit vouloir poursuivre la défense d’enjeux locaux. Il évoque le litige opposant la Ville de Chambly au gouvernement fédéral concernant le fort Chambly. Il parle d’un manque à gagner de 500 000 $. « Le fédéral sous-estime la valeur des terrains, alors que la Ville considère cette valeur plus élevée. J’espère pouvoir adopter un changement législatif dans ce dossier. »
Le député sortant veut continuer à sensibiliser le gouvernement pour réglementer la vitesse de la circulation nautique et son impact sur l’érosion des berges du Richelieu. Sur le plan national, poursuit-il, « beaucoup d’enjeux importants, notamment la protection de l’environnement, qui revient sans cesse vu l’urgence d’agir. Ayant 31 ans et une jeune famille, je vois l’impact, sur les générations futures, des changements climatiques prouvés par les scientifiques ».
M. Dubé devra probablement batailler fort pour être réélu, étant donné les effets de la baisse des intentions de vote, au Québec, à l’endroit du NPD. « J’ai connu une élection où j’ai surfé sur une vague (2011) et j’ai résisté à une vague (2015), dira le politologue. Je connais les tendances qui peuvent changer radicalement et rapidement en politique. Je continue le travail qui m’anime depuis presque huit ans : une représentation forte à Ottawa, la proximité des citoyens, être à leur écoute. (…) D’ici à la Saint-Jean-Baptiste, le parti va rejoindre les priorités du Québec, reconnaître sa spécificité; je ne m’attarde pas aux sondages. »

Partager cet article

1
Laisser un commentaire

avatar
1 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
1 Auteurs du commentaire
Jacques Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
newestplus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
Jacques
Guest
Jacques

J’aime bien M. Dubé et j’ai voté NPD les deux dernières élections. Je ne crois pas voter de nouveau NPD, je n’aime pas leur chef et je ne veux pas laisser une chance à Trudeau de passer en votant pour une troisième voie.