Du blues à Chambly

Photo de Jean-Christophe Noël
Par Jean-Christophe Noël
Du blues à Chambly
Angel Forrest participera au Festival de blues de la Montérégie. (Photo : courtoisie)

L’un des gros noms qui participeront au Festival de blues de la Montérégie à Chambly est Angel Forrest.

En 1988, c’est là où tout a commencé pour la Montréalaise Angel Forrest. L’aventure a démarré autour d’un feu et d’une bouteille de vin, avec des amis qui jouaient de la guitare. « Le guitariste m’a proposé que l’on monte un band ensemble. Ça a commencé », relate la chanteuse, dont la carrière s’étale désormais sur plusieurs décennies.

Avec son premier album, Secondhand Blues, l’énergique vocaliste a suscité l’intérêt des médias et des admirateurs. Son spectacle hommage à la légendaire Janis Joplin a également fait écarquiller les yeux du public. La performance a d’ailleurs été immortalisée sur l’album Angel Sings Janis Live. « J’aimais son esprit et sa façon de s’exprimer. C’est sûr que je n’ai pas la même voix qu’elle, mais on a le même delivery », convient celle qui reprend encore parfois les chansons de l’icône décédée en 1970 à l’âge de 27 ans.

« Quand tu aimes ça un jour, tu aimes ça pour toujours. » – Angel Forrest

Le premier album original d’Angel Forrest a été Here For You. Celui-ci a été vendu à plus de 30 000 exemplaires. De 2013 à 2021, l’artiste a été nommée sept fois Female Vocalist of the Year par le Toronto Blues Society. « Ça m’a ouvert des possibilités au Canada. Ça m’a permis d’être connue au pays », établit la femme de blues, qui a maintenant 12 albums à son actif.

Nouvel album

En mars dernier, Angel Forrest a lancé son plus récent album intitulé Angel’s 11 Volume 2. Reprenant le concept du premier volume, cette fois, elle interprète ses chansons avec 11 chanteurs venant d’un peu partout sur le globe. Dans le premier volume, fait en 2016, Angel avait enregistré 11 chansons avec 11 des meilleurs guitaristes au pays. « Ce sont des guitaristes, avec qui j’ai partagé la scène et le studio, qui m’ont influencée beaucoup. Je suis devenue la chanteuse que je suis grâce à ma collaboration avec ces guitaristes. C’était un hommage à leur style », met en reflet la musicienne, qui partage sa vie entre Montréal et la Colombie-Britannique. Cet album lui avait permis de remporter le prix du Producer/Recording of the Year, Songwriter et Female Vocalist of the Year.

Blues en Montérégie

Pour une première édition, Chambly vibrera au son du Festival de blues de la Montérégie, qui se tiendra du 14 au 17 juillet. Des musiciens proposeront quatre jours de blues, de ses racines les plus pures à ses influences R&B, soul, funk, folk et rock. Ce sont huit spectacles extérieurs et intérieurs, pour la plupart gratuits, qui seront présentés. « Je suis contente que les festivals aient recommencé et que l’on en découvre des nouveaux. Ce sera une soirée magnifique! », prévoit celle qui se produira en trio pour l’occasion. « Le blues est encore très vivant. C’est une communauté très proche. Quand tu aimes ça un jour, tu aimes ça pour toujours », termine sur cette note Angel Forrest, qui sera en tournée au Québec jusqu’à la fin du mois de septembre.

Partager cet article